Cameroun : La FECAFOOT verse 50 millions à Roger Milla pour acheter son silence

Roger milla

Le silence assourdissant de Roger Milla en pleine crise entre la FECAFOOT et le MINSEP intrigue. L’ancienne gloire du football camerounais, si prompte habituellement à donner son avis, reste étonnamment muette. Une attitude qui s’explique par un juteux contrat secret dévoilé par le lanceur d’alerte Boris BERTOLT

50 millions par an pour acheter la paix

Selon les informations exclusives de Boris BERTOLT, Roger Milla bénéficie d’un contrat très spécial avec la FECAFOOT présidée par Samuel Eto’o. L’accord lui octroie la coquette somme de 50 millions de FCFA par an. Le prix à payer pour s’assurer de sa « collaboration » et surtout de son silence sur les affaires de la fédération.

Un virement de 15 millions FCFA sur le compte bancaire de la légende vivante a ainsi été réalisé au 2e trimestre 2022. Motif du paiement : « Règlement partiel du contrat de Monsieur MILLER ALBERT ROGER ». Auxquels s’ajoutent des avantages en nature comme des voyages tous frais payés pour assister aux matchs des Lions Indomptables.

Mboma aussi au cœur du système

Roger Milla n’est pas le seul ancien international grassement rémunéré par Eto’o. Patrick Mboma, nommé ambassadeur des Lions à l’arrivée du nouveau président, disposerait d’un contrat similaire. Au total, près de 100 millions FCFA par an sont ainsi déboursés pour acheter le soutien et la bienveillance des anciennes gloires.

Un véritable système d’influence et de compromission, qui explique les prises de position de Milla lors de la crise avec la CAF. Pendant que les clubs, employés et fournisseurs de la FECAFOOT crient famine, Eto’o arrose à tour de bras pour museler les voix dissidentes. Une pratique qui en dit long sur sa conception de la gouvernance.

Par Jules Kamga pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *