Sport

Cameroun: la Fecafoot de Tombi A Roko conteste la légitimité du Générale Semengue à la LFP

Le comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a donné mandat à son président, Tombi à Roko, de nommer un comité provisoire de gestion de la Ligue de football professionnel (LFP) pour un mandat d’un an.
Cette résolution, contenue dans un communiqué publié ce samedi 29 mars 2016, est intervenue à l’issue d’une réunion de l’instance fédérale, tenue mercredi dans la capitale du pays, Yaoundé.
Pour le comité exécutif constate, les statuts de la LFP «n’ont pas été adoptés conformément à la loi et aux statuts de la FECAFOOT», et ceux en vigueur restent ceux adoptés le 28 mai 2011.
Les statuts ainsi visés concernent principalement l’article 82, relatif au mandat initial de la structure et qui indique : «Pour le mandat initial, le président de la Ligue est nommé par le président de la FECAFOOT après concertation avec le ministre en charge des Sports pour un mandat de deux ans non renouvelable. Il lui est interdit de se présenter aux élections suivant ledit mandat.»
Il se trouve pourtant que le président de la Ligue, Pierre Semengue, a fait supprimer cette disposition et s’apprête à briguer un nouveau mandat lors des élections prévues dans quelques semaines.
En effet, en poste depuis le 26 juillet 2011, ce général d’armée à la retraite avait, le 25 juillet 2013 et en pleine crise de légitimité, mis sur pied un comité provisoire de gestion dont le mandat, déjà prorogé à deux reprises, s’achève le 30 avril prochain. 237online.com Joint au téléphone un responsable de la LFP a, sous le sceau de l’anonymat, indiqué que la résolution de la FECAFOOT, qui intervient en pleine saison sportive, «n’engage pas la Ligue».
Preuve de sa détermination à rester aux affaires, en janvier dernier, Pierre Semengue déclarait face aux médias : «Le gouvernement de la République m’a confié une mission, celle d’aller chercher l’argent dans les entreprises du secteur privé ou public pour financer le football professionnel dans notre pays. Je ne suis pas encore arrivé au terme de cette mission, et je ne partirai pas sans avoir terminé ce pourquoi j’ai été nommé.»
En rappel, la LFP du Cameroun, créée en 2011 et qui ploie sous les écueils financiers, est chargée de l’organisation des compétitions locales de football professionnel.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer