Politique

Cameroun : La désignation de Éric Niat au poste de Maire de Bangangté reportée à jeudi prochain

Selon le préfet du Nde, la session extraordinaire du Conseil municipal qui devrait se tenir le lundi 03 mai dernier pour élire le nouveau maire ne s’est pas tenue. Faute de quorum.

Selon l’autorité administrative, 16 conseillers municipaux seulement sur 40 ont répondu présent. Le préfet du Nde, Ewango Mbudu, a reporté la session extraordinaire à jeudi prochain dès 11h. Lundi passé, lors des consultations pour la désignation du candidat au poste de maire, Éric Niat, fils du président du Sénat a battu d’une courte tête (21 contre 19) son concurrent Jean Lambert Tchoumi. Ce lundi, le conseil 100% Rdpc, venait en principe entériner de manière officielle la victoire de Éric Niat. Le camp d’en face, qui ne s’avoue pas vaincu, a réussi donc à retarder le sacre du fils de Marcel Niat, en remplacement de Dr Jonas Kouamouo, décédé en mars dernier Des sources font savoir qu’alors qu’ Eric Niat était déjà annoncé sur les réseaux sociaux comme nouveau maire de Bangangté, en effet, 23 sur les 40 conseillers municipaux avec en tête le doyen d’âge, les adjoints au maire, le plus jeune conseiller municipal , et le président du groupe communal, exigent un équilibre sociologique…et le respect de la mémoire du défunt maire président de la Section Rdpc pendant 30 ans.

Seulement 15 sur 40 conseillers Municipaux ont répondu présents à la cession de plein droit du conseil municipal convoqué par le préfet du département du Ndé, pour l’élection du nouveau maire de Bangangté, suite au décès du maire Jonas Kouamouo. Dès l’ouverture de la séance, le contrôle des présences a permis de constater que le quorum de 2/3, soit 27 conseillers, n’était pas atteint. Une situation qui suivant les dispositions légales a contraint le Préfet du département du Ndé à renvoyer cette session pour le jeudi 06 mai 2021. Le préfet du Ndé a profité pour inviter les uns et les autres à œuvrer pour l’intérêt suprême des populations. La surprise était tout de même générale. Car Éric Niat était déjà annoncé vainqueur avec à son compte 21 conseillers sur 40. Il est difficile de dire avec exactitude ce qui s’est passé ce matin. Tous les regards sont tournés vers jeudi. Et on attend la position officielle du comité central du Rdpc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page