Politique

Cameroun: La Belgique veut régler le problème anglophone

E Josef Smets, le directeur Afrique à la direction générale des affaires bilatérales du service public fédéral du Royaume de Belgique a discuté avec Peter Mafany Musonge de la Commission du bilinguisme et lundi dernier à Yaoundé.

La Belgique est disposée à aider la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme(Cnpbm) à résoudre définitivement la crise dite anglophone et surtout restaurer la paix au Cameroun. Lundi dernier, Josef Smets, le directeur Afrique à la direction générale des affaires bilatérales du service public fédéral en charge des affaires étrangères du Royaume de Belgique a rencontré Peter Mafany Musonge, le président de la Cnpbm afin d’envisager une collaboration avec la Commission. A sa sortie d’audience, le diplomate belge a déclaré à la presse que chaque groupe social en Belgique est reconnu et son identité valorisée. Pour lui, « le travail abattu par la Cnpbm à ce jour est énorme et les Camerounais en attendent davantage comme le Président Paul Biya l’a dit le 06 novembre 2018 à l’Assemblée Nationale, dans son discours programme du septennat 2018-2025 ».

S’inspirant de l’exemple de son pays qui compte 3 langues officielles et différentes communautés qui vivent en harmonie, Josef Smets a indiqué que le système légal de promotion du Plurilinguisme et du Multiculturalisme mis en place aide ainsi à asseoir la Tolérance, la Paix, l’Education et le Développement. Une opportunité de partenariat qui vise à promouvoir la diversité culturelle et
surtout à restaurer la paix au Cameroun. Le diplomate belge a affirmé que son pays sera aux côtés de la Cnpbm pour identifier les actions à mener pour résoudre la crise actuelle. L’enjeu est de promouvoir la diversité culturelle et le vivre-ensemble car la Belgique présente des similitudes avec le Cameroun. Les entretiens entre le Président de la Cnpbm et l’envoyé spécial belge ont permis d’examiner les voies d’une coopération bilatérale et de chercher des solutions au problème anglophone, pour rétablir et maintenir la paix au Cameroun.

L’Ambassadeur de Belgique à Yaoundé, S.E Stephane DOPPAGNE a assisté à cette audience. Le président de la Cnpbm, M. Peter Mafany Musonge, était entouré du Vice-Président M.Oumarou Djika et du secrétaire général, Dr Chi Asafor Cornelius.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer