Politique

Cameroun : Hamadou Hamidou réélu à la Section Rdpc Maroua 1er

Il a été reconduit au bout d’une élection à plusieurs rebondissements. Retour sur une journée à haut risque dans la ville de Maroua. Une victoire contestée par son challenger Hamadou Bouba.

51, 38% pour Hamadou Hamidou. C’est le pourcentage obtenu par le président de la section Rdpc du Diamaré centre 1. Il a été déclaré vainqueur par la commission départementale de supervision et de contrôle des opérations de renouvellement des organes de base du Diamaré présidé par Kamssouloum Abba Kabir. « À l’issue des opérations la liste des membres du bureau de la section conduite par le camarade Hamadou Hamidou est déclarée vainqueur » a déclaré l’honorable Zondol Herssesse, président de la commission communale de Maroua 1er. La présidente des femmes du Rdpc dans le Diamaré centre 1, Hadja Zahra a demandé la mobilisation tous azimuts autour du nouveau président de la section Rdpc.

Chez les adversaires du maire de Maroua 1er, c’est la consternation et la déception. Comme dans une pièce de théâtre des pancartes sont exhibés à l’extérieur du cercle municipal de Maroua transformé en permanence du parti Rdpc. « Non à l’abus de pouvoir de la commission régionale. Oui au respect des textes du parti », pouvait-on lire sur des pancartes. Ou encore « Hamadou Bouba notre président. Non à l’achat des consciences ». Pour sa part Hamadou Bouba, le candidat perdant s’est refusé de tout commentaire. Son porte-parole annonce avoir déposé une requête en annulation partielle des élections dans certaines sous-sections de Maroua 1er. « Nous allons saisir la commission nationale de supervision des opérations. Nous savons que notre liste à remporter cette élection » insiste Hamadou Bouba, le candidat perdant de l’élection à Maroua 1er.

Approché par le Jour, le nouveau président de la section Rdpc se veut réconciliateur et se présente comme celui qui va unifier les militants du Rdpc dans le 1er arrondissement de Maroua. « Il n’y a pas eu de perdant ou de gagnant. C’est la victoire du Rdpc dans le Diamaré centre 1. J’exhorte mes camarades à une grande mobilisation pour les victoires futures du Rdpc. Ensemble nous allons à la reconquête du siège de député perdu et des quelques conseillers perdus en 2020. C’est un appel pour une grande mobilisation des jeunes, des femmes et des hommes du Rdpc. C’est ensemble que nous sommes plus forts » a déclaré Hamadou Hamidou, le nouveau président élu de la section Rdpc Diamaré centre 1.

Reprise des élections à Maroua 3ème

La joie était de courte durée chez les partisans de sali Dairou, le candidat déclaré vainqueur par la commission communale de supervision des opérations du Rdpc dans le 3ème arrondissement de Maroua. La commission départementale présidé par Kamsouloum Abba Kabir a décidé de la reprise des élections dans cette section. Dans un communiqué de presse, la commission relève 9 infractions contre la liste déclarée vainqueur par la commission communale de Maroua 3ème. Parmi lesquels l’intimidation et violences de toutes sortes, destruction des listes électorales dans certains bureaux de vote, achat de conscience, installation des bureaux de vote dans les domiciles privés et bourrages des urnes, non-respect de composantes sociologiques, et non-respect du quota de genre. « Compte tenir de ce qui précède et en application de la circulaire et de la note d’application ci-dessus citées, la commission statuant en 1er et dernier ressort décide de la reprise des élections des bureaux des sections Rdpc, OfRdpc et OjRdpc », écrit Kamssouloum Abba Kabir, le président de la commission départementale de supervision du Diamaré.

Joint au téléphone par le Jour, Sali Dairou s’est voulu confiant et rassurant. « Nous prenons acte de cette décision et nous repartons auprès des militants pour cette nouvelle manche » a-t-il déclaré. La tête de liste concurrente à Sali Dairou s’est voulu plutôt satisfaite de cette décision de la commission départementale de supervision du Diamaré.

Pour sa part, c’est de la joie et du satisfecit dans le camp d’Adamou siddiki « je suis satisfait parce que le droit du Rdpc a été dit et bien dit. Notre requête a été prise en contact avec nos arguments. Nous ne pouvons pas accepter que des gens cagoulés viennent tabasser des militants. Nous ne pouvons pas accepter que des chefs traditionnels viennent remplacer les présidents des bureaux de vote. Nous ne pouvons pas accepter que Sali Dairou puisse cautionner cela. C’est normal que les élections soient annulées et nous allons gagner cette élection » a-t-il déclaré.
En attendant la communication de la date de l’élection les deux listes sont depuis hier en campagnes auprès des électeurs de la section Rdpc de Maroua 3ème.

Adolarc Lamissia, 237online.com

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page