Cameroun – Grand Prix Chantal Biya 2015 : Douala accueillera le départ, par un prologue

La capitale économique prête à accueillir la compétition.
Le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo a présidé une réunion liée à la compétition le 19 août 2015.
C’est une grande nouveauté dans l’histoire du Grand Prix cycliste international Chantal Biya. Pour sa quinzième édition, le départ de la course sera donné le 14 octobre prochain à Douala, vielle économique. Un prologue y sera organisé à cette occasion. Après le prologue d’ouverture, la première étape suivra toujours dans cette ville, le 15 octobre, avec un circuit fermé suivi d’un transfert à Yaoundé. La seconde étape est prévue le lendemain. Le départ sera donné au Boulevard du 20 mai de Yaoundé, tandis que la ligne d’arrivée sera tracée à Ebolowa. Le 17 octobre, journée de la troisième étape, la caravane ira de Zoétélé pour Meyomessala en passant par Sangmélima. La dernière étape pour sa part partira de Sangmélima pour le Boulevard du 20 mai de Yaoundé.
La réunion de Douala regroupait autour du patron de la région, outre le président de la Fédération camerounaise de cyclisme et président de la Commission centrale d’organisation de la 15e édition du Grand Prix Chantal Biya 2015 Honoré Yossi et le Secrétaire général de ladite fédération Louis Bruno Eloumou, les autorités administra-tives et municipales de la région.
Le gouverneur et son état- major ont été informés officiellement par le président de la Fecacyclisme  de la tenue du 14 au 18 octobre 2015 de la course avec cette année et pour la première fois depuis 15 éditions d’un prologue le 14 octobre et d’un critérium à Douala le 15 octobre 2015. Suffisant pour Joseph Beti Assomo de relever l’importance de l’événement, surtout le défi à relever par la région du Littoral en général et la capitale économique Douala en particulier. «La compétition va durer  2 jours à Douala. Ce qui signifie que 50% de l’événement se déroulera dans notre cité», a déclaré Joseph Beti Assomo.
Aussi, a-t-il marqué sa disponibilité personnelle ainsi celle de toutes les autorités administratives et sécuritaires de la région à œuvrer pour la bonne organisation de la compétition à Douala. Il a rassuré  le président de la Fecacyclisme des mesures et des dispositions sécuritaires qui seront prises, pour le succès de l’événement.
Il a dit mettre en place par arrêté dans les meilleurs délais un comité d’organisation régional et des Sous-commissions pour mieux préparer ledit événement.
Il a exhorté le président de la Fecacyclisme à saisir le Délégué du gouvernement à cet effet.
C’est ainsi que Honoré Yossi  a donné une conférence de presse dans l’amphithéâtre 700 de l’Institut universitaire du Golfe de Guinée le 21 août. L’échange de plus d’une heure  entre  les journalistes et lui  a tourné autour des aspects liés justement à l’organisation de la compétition, notamment dans la capitale économique. Le président de la Fecacyclisme était entouré pour la circonstance du président de l’Iug Louis Marie Djambou, du Délégué régional des Sports pour Littoral  Emmanuel Guidio, du responsable marketing à la Fecacyclisme Blaise Diboto et du  chef de la cellule de  communication de ladite fédération Jean Baptiste Biayé.
La Fédération a déjà invité 10 équipes dont 4 européennes (suisse, Slovaquie et 2 équipes françaises). Sont attendues également, 4 équipes  africaines (Maroc, Égypte, Côte-d’Ivoire, Burkina-Faso)  et 2 camerounaises Snh vélo club. Elle envisage en inviter 2   autres  pour un total de 12  équipes, afin d’étoffer les effectifs et  rehausser le niveau de la compétition, en dépit des contraintes budgétaires, selon les autorités gouvernementales. Pour  leur part, les cyclistes camerounais sélectionnés prendront part  au tour cycliste de Côte d’Ivoire début septembre avant le grand Prix Chantal Biya prévu du 14 au 18 octobre. Mais ne prendront pas part aux Jeux africains de Brazzaville  pour des raisons de contraintes budgétaires sus-évoquées.
Le Grand Prix Chantal Biya est une compétition cycliste organisée chaque année au Cameroun. Créée en 2001, la course fait partie de l’Union cycliste internationale Africa Tour depuis 2006. La course porte le nom de Chantal Biya, la femme du président du Cameroun Paul Biya. L’édition 2014 avait été remportée par l’Erythréen Mekseb Debesay, suivi du Marocain Essaïd Abelouache. Le Camerounais Clovis Kamzong occupait quant à lui la troisième place du podium. Yves Ngué Ngock, coureur de Snh Vélo club reste le seul Camerounais à avoir gagné cette épreuve à deux reprises, notamment en 2013 et 2011. Il fait partie des cyclistes les plus titrés avec le Néerlandais Peter van Agtmaal, vainqueur en 2007 et 2009.

Jean Robert Fouda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *