CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Economie

Cameroun – Gabriel Manimben: « Le PAK est privé de 60% de ses recettes budgétaires »

Président du conseil d’administration de Kpmo, il apporte des éclairages sur les différentes négociations rentrant en ligne de compte dans la gestion de cet épineux dossier.

M. le président du conseil d’administration de Kpmo on annonce pour le mois prochain votre départ du terminal polyvalent. Qu’en est-il exactement ?

Notre contrat prévoyait une durée de 2 ans minimum avec tacite reconduction assorti d’un préavis de 3 mois à ce jour il n’y aucune dénonciation à moins de deux mois du terme nous restons donc sereins et allons continuer à opérer jusqu’au jour où notre mandant le Pak nous dira d’arrêter dans le respect des conditions contractuelles. Deux années seulement après la signature de votre contrat de concession le Pak vous retire sa confiance.

Qu’est ce qui n’a pas marché ?

Il ne faut pas réfléchir en termes de ce qui n’a pas marché car il faut d’abord comprendre dans quelles circonstances nous sommes arrivés au terminal polyvalent. Nous avons été appelés pour suppléer le Groupe Necotrans/Kpmo à la suite de la faillite de Necotrans en attendant l’adjudication d’un nouvel opérateur. Le PAK avait dès lors lancé un appel à manifestation d’intérêt auquel nous avons répondu. Malheureusement nous n’avons pas été short listés par ce que nous n’avions pas d’expérience dans d’autres terminaux hors du Cameroun. Au terme du dépouillement le groupe Philippin Istci a eu l’adjudication provisoire mais les négociations sont bloquées car l’offre déposée était surréaliste et ceux-ci veulent revenir sur certains points par effet de contamination avec ce qui se passe au terminal à conteneur de Kribi. À notre niveau nous avons donné le meilleur de nous-mêmes surtout que vous devez savoir qu’aucun projet d’envergure ne peut se réaliser en 2 ans. Dans ce délai, aucun investissement durable ne peut se faire. Nous ne nous reprochons de rien.

Quels sont les faits d’armes de Kpmo au port de Kribi ?

Il faut que vous sachiez que le terminal polyvalent est un Greenfield que nous avons malgré toutes les difficultés fait fonctionner en maintenant un taux d’occupation de 60% qui est très satisfaisant. Il conviendrait de préciser que déjà à 70% le quai devient congestionné. Nous avons réussi à faire venir les navires de General Cargo à l’import et vous devrez également noter que nous y faisons également du livestock. Il s’agit de la manutention des bœufs pour l’Angola en provenance du Tchad en gros nous pouvons nous targuer d’avoir diversifié les trafics au Terminal polyvalent.

Certaines sources affirment que le consortium n’est jamais parvenu à encadrer à sa juste valeur son personnel. Elles évoquent d’ailleurs plusieurs mois d’arriérés de salaires et un traitement indigne des milieux portuaires ?

J’aimerais que vous nous dévoiliez ces sources car c’est un non-sens. Les travailleurs de Kpmo sont les mieux lotis dans ce secteur d’activité et les
salaires ont été régulièrement servis aux employés sinon vous devrez déjà enregistrer les grèves. Ceci dit, nous ne pouvons occulter nos difficultés. Le PAK est notre unique client et quand le PAK va bien nous allons bien de même quand il va mal il y’a des répercussions sur notre activité. Vous êtes journalistes et devez normalement savoir qu’en ce moment le PAK est privé de 60.% de ses recettes budgétaires.

Quelles sont les perspectives ?

Je vous ai parlé du blocage des négociations entre l’adjudicataire provisoire et le PAK ceci est du non seulement à l’offre dolosive des philippins
mais également à notre plaidoyer auprès des autorités de notre pays. Nous voulons qu’on nous donne notre chance et nous ne viendrons pas les mains vides car nous travaillons sur un vaste projet qui ferait du port de Kribi un Hub mondial pouvant manutentionner 100 millions de tonnes par an incluant un terminal minéralier et un chemin de fer de 600 kilomètres.

Landry TSAGA

Tags
Afficher plus

2 commentaires

  1. Toute l’argumentation était crédible jusque cette déclaration gâche tout: ‘ vaste projet qui ferait du port de Kribi un Hub mondial pouvant manutentionner 100 millions de tonnes par an’…….

  2. Okmais la on y croit plus : ” un vaste projet qui ferait du port de Kribi un Hub mondial pouvant manutentionner 100 millions de tonnes par an”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer