Cameroun : Faïssam Kaldaoussa nommé Conseiller technique de Paul Biya

paul biya signe decret

Un décret présidentiel vient de procéder à un vaste remaniement au sein des Services chargés des Relations avec les Assemblées à la Présidence de la République du Cameroun. Ces services stratégiques assurent le suivi des relations entre l’exécutif camerounais et le Parlement dans le processus législatif.

Parmi la quinzaine de nominations, deux personnalités sont propulsées à des postes clés auprès de Paul Biya. Il s’agit de Faïssam Kaldaoussa, nommé Conseiller technique, et Armand Nkodo, nouveau Chef de la Division des Relations avec les Assemblées. Explications.

Faïssam Kaldaoussa, le nouveau conseiller stratégique de Paul Biya

Natif de Garoua, ce haut fonctionnaire a fait toute sa carrière dans l’administration territoriale. Administrateur civil principal de son état, il a notamment été préfet de la Sanaga-Maritime et plus récemment, Directeur des Ressources Humaines au Ministère de l’Administration Territoriale.

Sa proximité avec le ministre Paul Atanga Nji et son expertise des questions politiques locales font de lui un fin connaisseur des équilibres régionaux et un conseiller de choix pour Paul Biya.

Aux côtés d’Oswald Baboke, Secrétaire général de la Présidence, il peut s’imposer comme l’un des principaux stratèges de la fin de règne de Biya.

Armand Nkodo promu patron des Relations avec le Parlement

Autre nomination notable : celle du journaliste Armand Nkodo au poste de Chef de la Division des Relations avec les Assemblées. Il a fait carrière dans la presse publique, à CRTV et Cameroon Tribune.

Appelé en 2018 à la Présidence de la République en qualité de Chargé de Mission, il voit son influence renforcée avec ce poste clé de Chef de Division. Sous sa houlette, cette structure stratégique est chargée du suivi du travail gouvernemental devant le Parlement et la coordination des mesures législatives et réglementaires.

Des serviteurs éprouvés de Paul Biya

A travers ces deux nominations ciblées, le Président Biya confie ainsi les rênes de sa relation avec le Parlement et les équilibres politiques du régime à deux serviteurs éprouvés, rompus aux arcanes du sérail.

Leur capacité à nourrir son exercice du pouvoir des informations cruciales et à détecter les rapports de force en sa faveur confortent Paul Biya dans sa stratégie de conservation du pouvoir, à 1 an de la prochaine élection présidentielle de 2025.

Par Roland Matabitchoua pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *