Economie

Cameroun : Dit a investi 50 milliards FCFA au Port de Douala

Ces réalisations ont été effectuées au cours de la période de concession commencée en 2005 et qui s’achève à la fin de cette année.

Le contrat de concession des activités de rénovation, de modernisation, d’exploitation et de maintenance de Douala International Terminal (DIT), prendra véritablement fin en décembre 2019. Le communiqué publié le 8 janvier dernier par le Port Autonome de Douala (PAD); portant sur les résultats de l’appel d’offres lancé à cet effet, permet de constater que le consortium Bolloré et Apmt, principal actionnaire de DIT, ne figure dans la liste des entreprises présélectionnées. Toutefois, des experts s’accordent sur le fait que cet acteur majeur de la chaine logistique au Port Autonome de Douala (PAD) peut se targuer d’avoir impacté d’une certaine manière cette plate forme portuaire.

En effet, dans une interview accordée à Défis Actuels, Frederik Klinke, directeur général du DIT, vantait les performances enregistrées par son entreprise au PAD. Ainsi soulignait-il, qu’en termes d’investissements, DIT a déboursé « plus de 50 milliards de francs CFA en équipement et matériel ». Ce qui inclut, expliquait-il, « la troisième grue de quai, mais aussi deux grues mobiles et quatre RTG pour augmenter la capacité de manutention dans la cours, ainsi que des reachstackers et des camions terminal ». Cet investissement, soulignait Frederik Klinke, est « largement en dépassement aux engagements contractuels ».

Lire aussi
Jumia lance Jumia Mall un espace privilégié, dédié aux plus grandes marques

En outre pouvait-on lire dans cette interview, en 13 ans (2005-2017), « les volumes manutentionnés par DIT sur le terminal à conteneurs de Douala ont plus que doublés, passant de 131,994 EVP à près de 386,370 EVP ; le taux annuel moyen de progression des trafics s’établissant à plus de 13 % ». En 2017, poursuivait-il, « nous avons traité au niveau du terminal de DIT 161 000 conteneurs d’exportation ».

En outre, au moment où le consortium Bolloré et Apmt perd le contrat de concession au PAD, DIT nourrissait des ambitions pour cette année 2019.

Elle entendait par exemple « renforcer la capacité des terminaux afin de gérer la forte pression actuelle tout en s’adaptant à la croissance des volumes transitant par Kribi ». Par ailleurs, DIT prévoyait de « fournir des solutions numériques plus rapides et plus sûres aux défis administratifs auxquels sont confronté les clients actuels, les services logistiques, etc ». Créée dans le cadre de la convention de concession du terminal à conteneurs signée le 28 juin 2004 avec le PAD, DIT, société anonyme de droits camerounais, a pour mission de gérer, exploiter et développer l’activité de manutention conteneurs du PAD. Ses métiers sont diversifiés, notamment la réception et la livraison des conteneurs à l’importation et à l’exportation; le stockage, surveillance des conteneurs sur le parc à conteneurs; le déchargement et chargement des navires porte-conteneurs; diffusion des informations et documents associés aux parties intéressées.

Commenter avec facebook

Source
Junior Matock
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer