Cameroun : Des anciens combattants se recyclent dans l’agriculture à l’Est

Le haut commandement par le billet de la division régionale des anciens combattants et victimes de guerre a visité plusieurs structures et activités qui favorisent la reconversion des anciens combattants et victimes de guerre.

Le secteur agro-pastoral est très prisé par les anciens combattants dans la région de l’Est. En cours de reconversion, les anciens combattants se donnent à l’agriculture, l’élevage sous l’encadrement des autres administrations et la supervision de la division des anciens combattants et victimes de guerre. C’est un encadrement de proximité que bénéficient les anciens combattants et victimes de guerre dans la région de l’Est. « Le Capitaine de vaisseau Belinga, qui était chef de la division ici à l’Est m’avait même conseillé de voir à quel niveau je peux même m’engager dans la pisciculture » révèle, Jérôme Tina Mekok, colonel à la retraite.

Le haut commandement a toujours sollicité et obtenu l’expertise des autres administrations pour l’amélioration des projets : « nous devons expliquer les opportunités qu’offre le Minader et certaines sectorielles parallèles par rapport à certains regroupements tels que les anciens combattants et victimes de guerre. La division régionale des anciens combattants est permanemment sur le terrain afin de se rassurer de la réussite de ces activités. « On a visité la quasi-totalité des anciens combattants à partir d’Abong Mbang, Bonando, Bonis. Nous avons visité leurs activités telles que l’agriculture, l’élevage et beaucoup d’autres. Nous avons également visité plusieurs autres activités qui favorisent la reconversion des anciens combattants », affirme Victor Ndem, chef de la division des anciens combattants et victimes de guerre ».

Charles Mahop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *