Cameroun : Des agences de voyages scellées à Bafoussam – 237online.com
Economie

Cameroun : Des agences de voyages scellées à Bafoussam

Cette décision a été prise par les autorités administratives, suite au non-respect de la mesure du ministre des Transports portant suspension de certaines compagnies exerçant dans la ville.

La mesure du ministre des Transports du 21 mars dernier portant suspension de certaines agences de transport interurbain sur le triangle national est restée lettre morte pour celles exerçant dans la ville de Bafoussam. Les entreprises de transports concernés font de la résistance jusqu’à cette mesure répressive du préfet de la Mifi et du délégué des transports. Dans le but de pousser les responsables des agences à s’arrimer aux mesures légales en vigueur, ces autorités sont descendues sur le terrain le mardi 2 avril dernier afin de mettre sous scellés ces compagnies de transports interurbains. « Il est question pour nous d’appliquer les hautes instructions du ministre des Transports en scellant afin que les responsables des agences concernées puissent se rapprocher de nos services pour régler leur situation » , justifie Remy Bidja Beyeme, délégué départemental du ministère des Transports pour la Mifi.

Dans ces agences, certains responsables disent être prêts à fournir des éléments qu’il faut dans un bref délai afin de reprendre du service même s’ils disent avoir déjà ces derniers à leur disposition depuis quelques années. D’autres chefs d’agences malgré les noms de leurs entreprises citées nommément par cette mesure du ministre des transports, disent être pas au courant de cette mesure du ministre des Transports jusqu’au moment de la mise sous scellés de leurs structures. « Il est reproché à ces agences de ne pas posséder les autorisations d’ouverture des terminaux. Beaucoup en n’ont pas mais fonctionnent avec un capital que vous pouvez imaginer. Hors ces papiers administratifs sont des certificats qui attestent leur légalité à exercer » , précise le délégué des Transports pour la Mifi.

Accompagnés des forces de maintien de l’ordre, les scellés ont été apposés sur toutes agences concernées par cette décision exerçant dans la ville de
Bafoussam. Dans la foulée, on peut citer entre autres Fodem voyages, Trésor voyages, Satellite Express voyages, Super Confort Express voyages, Royal Intercity, Avenir du Noun, Grand Ouest Express, Super Grand Mifi, Menoua voyages. Hier, dans la ville de Bafoussam, certaines compagnies de transports sous scellées font toujours de la résistance. Elles continuent de la profiter de la naïveté des voyageurs pour se faire de l’argent. Véhicules garés non loin de l’agence, ils vont de manière discrète vers des potentiels voyageurs. « Ils n’ont proposé de payer le billet sans même arriver au guichet. J’ai payé mon argent avant de voir les scellés. C’est depuis un peu plus de 2H de temps que j’attends sur place. Personne ne veut me rembourser. Le chargement se fait à pas de tortue » , regrette un voyageur en direction de Douala. En attendant, seule l’entrée en possession des documents administratifs ayant fait l’objet de la suspension de ces compagnies de transports permettra l’enlever les scellés selon les dires du délégué des transports pour la Mifi.

Commenter avec facebook

Source
Aurélien Kanouo
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer