Politique

Cameroun : Depuis la prison centrale de Kondengui, Gilbert Baongla recrute

Mercredi 29 mai 2019, le présumé fils ainé de Paul Biya, George Gilbert Baolang a été interpellé au carrefour Etoa-Meki à 11 heures par les éléments de la police judiciaire de la DPJ d’Elig—Essono à Yaoundé.

Le 3 juin 2019, le prétendu fils de l’homme est descendu aux enfers à la prison centrale de Kondengui.

Propriétaire d’un parti politique (Républicains ndlr), Géorge Gilbert Baongla, en prélude aux élections couplées qui s’annoncent au Cameroun, a décidé de lancer ce qu’il a appelé « Casting politique ».

Il est principalement question pour lui d’organiser les primaires en interne afin de dénicher les talents susceptibles de se présenter aux élections municipales, législatives et régionales à venir : « Vous vous sentez un talent et des capacités exceptionnelles pouvant être utiles dans l’engagement politique. Vous avez toujours voulu être un élu pour servir le développement du Cameroun. L’occasion inespérée est là. Passez le premier casting politique jamais organisé dans le monde pour être l’une des figures majeures de la politique camerounaise », peut-on lire sur sa page Facebook.

Lire aussi
Opinion: Toi Cameroun…Rien que pour toi, Cameroun [ Charles Atangana Manda ]

Consulter ci-dessous, le communiqué du parti du fils de Paul Biya

Pour rappel, le Parti Républicain (PR) a été fondé par son président actuel, Georges Gilbert Baongla à Youndé au Cameroun, sur décision n° 00087/D/MINATD/DAP/SDE/SPP du 15 avril 2013 du Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Le PR a selon son fondateur été créé pour proclamer les vertus républicaines, répondre aux revendications souverainistes et mener une bataille acharnée contre la corruption et la prévarication qui paralysent le quotidien et l’émancipation de la grande majorité du peuple camerounais.

C’est aussi dans la vision du PR d’abandonner progressivement l’obsolète modèle politique de l’équilibre régional jusque-là pratiqué au Cameroun, en faveur d’un modèle politique et de gouvernance axée sur la compétence et la méritocratie qui sont devenues des outils indispensables afin d’obtenir de meilleurs résultats dont le pays a tant besoin.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer