Société

Cameroun – Crise Anglophone : L’armée dans un combat acharné neutralise plus de 20 séparatistes au Nord-ouest

Au moins 20 séparatistes armés ont été neutralisés par les éléments du 52 Bataillon d’Infanterie Motorisée (BRIM) sur l’axe de Sabongari et Nkambe, région du Nord-ouest.

Selon nos informations, une patrouille de la 52e BRIM de Nkambe, en opération militaire chemin est tombée sur des séparatistes armés sur l’axe Sabongari-Nkambe.

« Les séparatistes ont ouvert le feu en premier sur nos éléments qui ont riposté, une vingtaine de terroristes ont été tués », confie une source militaire.

Dans son message à la nation du 31 décembre, le président Biya a promis de neutraliser tous les séparatistes qui n’accepteraient pas son appel à déposer les armes, « si l’appel à déposer les armes que j’ai lancé aux entrepreneurs de guerre reste sans réponse, les forces de défense et de sécurité recevront instruction de les neutraliser», déclarait le chef d’Etat camerounais.

Ayuk Tabe

Le leader séparatiste, Ayuk Tabe et 9 de ses coaccusés arrêtés en janvier 2018 et dont le procès a été ouvert le 6 décembre dernier sont jugés au tribunal militaire de Yaoundé pour « actes de terrorisme », « hostilité contre la patrie » et « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure ».

La deuxième audience de leur procès a eu lieu le 10 janvier. Les leaders séparatistes qui contestent la nationalité camerounaise devant le tribunal, risquent la peine de mort.

Commenter avec facebook

Source
Armand Ougock
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer