Politique

Cameroun – coronavirus: Les prescriptions de Paul Atanga Nji aux gouverneurs

Le ministre de l’Administration territoriale prescrit aux patrons des régions, conformément aux hautes instructions du chef de l’Etat, Paul Biya, de veiller à ce que le plan de riposte gouvernemental de lutte contre la propagation du coronavirus soit respecté dans leurs unités administratives respectives.

Le coronavirus, loin de s’estomper gagne du terrain au Cameroun depuis un certain temps. Ceci à cause du non-respect par les Camerounais des mesures barrières édictées par le gouvernement, le 17 mars 2020. Des restrictions qui au regard du nombre sans cesse croissant des cas observés ces dernières semaines ont été réitérées par le Premier ministre, sous haute instructions du chef de l’Etat, le 05 mars 2021. Cela étant, c’est dans le souci de faire large diffusion de ces prescriptions gouvernementales, et de s’assurer que celles-ci soient bien appliquées au niveau des régions que le ministre de l’Administration territoriale a à la suite du Premier ministre cru bon d’adresser une correspondance aux patrons des régions.

Dans cette correspondance datée du 06 mars dernier, avec pour objet « Remobilisation et campagne intense de sensibilisation contre le Covid-19 », le MINAT instruit aux différents gouverneurs des régions de bien vouloir reprendre dans leurs unités territoriales respectives, la sensibilisation sur le
respect scrupuleux des mesures barrières dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Paul Atanga Nji, leur demande de veiller à ce que « le dispositif de lavage des mains soit placé devant toutes les administrations, qu’elles soient publiques ou privées, toutes les écoles, tous les commerces, quelle que soit leurs surfaces. À cet égard, l’eau et le savon devront être disponibles en permanence ».

Lire aussi
Cameroun - Bafoussam : Roger Tafam, qu’as-tu fait de ton mandat ?

Par ailleurs, les autres mesures barrières doivent être scrupuleusement respectées. La responsabilité de la mise en application du respect de ces prescriptions allant audelà des patrons des régions. « Les préfets, les sous-préfets et les maires effectueront des descentes régulières dans les marchés, les gares routières et agences de voyage, en vue d’intensifier la campagne de sensibilisation relative à l’obligation du port du masque et au respect des autres mesures barrières ». C’est également ainsi que pour ce qui est du respect de l’interdiction du rassemblement de plus de 50 personnes en un lieu, le MINAT enjoint aux patrons des régions aux uns et aux autres de veiller à ce que cette interdiction soit respectée. « S’agissant des cérémonies de levée de corps, je vous demande d’instruire les différents responsables des hôpitaux de vos ressorts respectifs, à l’effet de réduire à un maximum de 40 personnes, la participation auxdites cérémonies en veillant au respect des mesures barrières ». Idem pour ce qui est des cérémonies d’inhumation, des mariages et autres festivités religieuses. « Par ailleurs, je vous demande d’instruire les préfets et les sous-préfets placés sous vos ordres respectifs, à l’effet de sensibiliser les différents ministres du culte (Évêques, prêtres, pasteurs, imams) sur la nécessité de réduire à 50, le nombre de fidèles à participer aux différentes célébrations », indique in fine ladite correspondance.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page