Politique

Cameroun – Contentieux post-électoral – Me Simh (Avocat de Kamto): «On ne peut qu’être déçu lorsqu’on a perdu un procès de ce niveau… on s’y soumet naturellement»

Le recours de Maurice Kamto a été déclaré non-fondé par le Conseil Constitutionnel.

Le Conseil Constitutionnel a vidé le contentieux post-électoral du scrutin présidentiel au petit matin de ce vendre. Les 18 recours introduits en annulation partielle ou totale de l’élection ont tous été rejetés. Au sortir de l’audience la CRTV a capté les réactions des représentants des candidats du MRC et du RDPC.

Me Emmanuel Simh (avocat de Maurice Kamto) : On ne peut qu’être déçu lorsqu’on a perdu un procès de ce niveau. Mais c’est la première fois que Conseil statue en matière de contentieux électoral présidentiel et je pense que la décision rendue Mais Le juge constitutionnel n’a pas répondu à la question si élection du 7 octobre a été crédible. Ce qui est sûr, on a bousculé nos adversaires, on a bousculé les habitudes, on a bousculé les aprioris pour démontrer que dans ce Cameroun, on pouvait défendre un dossier avec de bons avocats. La décision juridictionnelle a été rendue on s’y soumet naturellement.

Lire aussi
Cameroun: Le ministre camerounais des Forets et de la Faune dénonce une arnaque

Grégoire Owona (représentant de Paul Biya) : Le RDPC salue la décision du Conseil Constitutionnel. C’est une décision qui est assez détaillée point par point ; elle n’appelle donc pas des commentaires particuliers. Nous nous plions à la loi et nous allons saluer le patriotisme de tous ceux qui vont accepter marcher suivant les et les vertus de la République.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page