Cameroun /Communiqué: La position de la jeunesse dans le cadre de l’augmentation des prix des hydrocarbures





Le gouvernement de la république a décidé depuis quelques jours de revoir les prix des hydrocarbures à la hausse. Plus que le fait en soi, le rassemblement de la jeunesse Camerounaise condamne cette démarche dictatoriale sans aucune consultation, ni des syndicats, ni de la jeunesse, aucune consultation de la société civile.[pagebreak]Le rassemblement de la jeunesse camerounaise constate que les aspirations des jeunes n’ont pas été prises en compte dans ce processus de décision qui a abouti à une excroissance économique dangereuse.
– En 1986, le peuple a consenti des sacrifices pour l’ajustement structurel et la crise économique
– En 2000, ce même peuple a consenti des sacrifices pour l’atteinte du point de décision
– Jusqu’en avril 2006, ce même peuple a consenti des sacrifices pour l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE (pays pauvre très endetté). On s’attendait alors à ce que le gouvernement ce mette au travail dans la bonne gouvernance, que non !
– En 2008, le gouvernement décide unilatéralement et sans aucune consultation d’augmenter le prix des hydrocarbures, créant de ce fait une instabilité sociale qui a failli faire basculer le pays.
– Six ans plus tard, en 2014, alors que le train de vie de l’état crève l’économie, le gouvernement de la république décide encore d’augmenter les prix des Hydrocarbures, portant un coup sévère au pouvoir d’achat déjà nul des camerounais.
Au vu de tout ceci, la jeunesse décline toute responsabilité quand aux conséquences et aux implications logiques qui pourraient en découler.
Occupez-vous des jeunes, sinon les jeunes s’occuperont de vous.

Le Porte-parole de la jeunesse
Sismondi Barlev Bidjocka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *