Din Dika Akwa III

Cameroun – Célébration : Aurevoir S.M. Din Dika Akwa III

Société

Des cérémonies sont organisées à Douala du 20 au 25 septembre 2021 en hommages au chef des Akwa disparu depuis le 8 décembre 2020.

Peu avant 4h du matin lundi 20 septembre 2021, des filles et femmes Bonambela ont sillonné des rues du canton Akwa. Toutes inquiètes, elles étaient à la recherche de leur roi, S.M. Din Dika Akwa III, qui n’a pas été aperçu sur son siège depuis plusieurs mois déjà. Les filles et femmes Bonambela qui s’interrogent se rendent ainsi dans ces endroits que le roi fréquentait. D’après des dignitaires Sawa, il s’agit ici d’une recherche ciblée qui s’étendra sur une semaine. Elles visiteront par exemple des collègues du roi, chefs dans d’autres cantons, pour savoir si celui-ci ne se trouve pas en leur compagnie. La quête va s’achever vendredi prochain dans un endroit sacré, où le verdict de cette quête sera connu. Ce vendredi-là, une grande veillée culturelle est aussi prévue au palais Din Dika Akwa. Un hommage officiel du Ngondo au roi des Akwa «parti en voyage » depuis le 8 décembre 2020.

Le programme des cérémonies en hommage au chef supérieur du canton Akwa a été présenté à Douala lundi 20 septembre 2021. D’après le calendrier, les activités prévoient des conférences thématiques. L’une d’entre elles sera animée jeudi 23 septembre sur le thème de « la symbolique de la mort du roi en Afrique noire ». Un concert religieux mercredi et diverses animations culturelles sont également à l’ordre du jour. La grande cérémonie d’aurevoir à SM. Din Dika Akwa III proprement dite se tiendra à la Place de la Béssèkè samedi 25 septembre 2021. Plus de 5000 personnes y sont attendues, dont une cinquantaine de têtes couronnées. « Le projet est de dire un majestueux aurevoir à une majesté. Il y aura des activités qui mêlent la joie aux lamentations ; tradition et modernité ; ce qui est dit et pas dit ; ce qui est vu et pas vu ; La réalité vécue et la réalité non vécue. Car nous sommes en pleine tradition. Il n’y a pas de tradition sans sens caché », a détaillé Prof. Guillaume Ekambi Dibongue, président du comité d’organisation des cérémonies d’hommages à S.M. Din DIka Akwa III.

Pour mener à bien ces cérémonies d’aurevoir au roi qui s’apparentent ici aux obsèques officielles, onze commissions ont été mises en place. Roger Mbassa Dine occupe le poste du président du Comité stratégique de ces hommages. Pour le maire de la ville de Douala, la semaine de célébration sera longue à l’image de l’homme exceptionnel qui a régné pendant 20 ans (2000 à 2020) à la tête du canton Akwa. Le maire de la ville garde en mémoire l’image d’un homme discret, réservé qui savait lutter. « Les Bonambela peuvent être fiers de leur chef et le lui témoigner lors de ces hommages», a soutenu Roger Mbassa Dine.

Mathias Mouendé Ngamo

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *