Economie

Cameroun – Can 2021 : L’aéroport de Douala refait sa mue

Les nouveaux réaménagements de cette porte d’entrée au Cameroun basée dans la capitale économique du pays ont été découverts à l’occasion de la visite de chantier menée dans ce lieu par le Conseil d’administration des Aéroports du Cameroun qui accompagnait le gouverneur de la région du Littoral président du Comité local d’organisation de la Can 2021.

«Nous nous réjouissons de constater que les bus acquis et qui n’avaient pas fonctionné pendant le Championnat d’Afrique des nations sont fonctionnels. Cela va permettre de réduire la pénibilité des passagers qui ont du mal à parcourir le tunnel. Avec ces bus, on pourra aussi faciliter la tâche aux autres. Nous avons aussi relevé que les incidents relatifs aux balises sont arrangés. Nous voulons aussi rassurer que certains salons qui n’avaient pas reçu de climatisation le sont déjà et j’espère que c’est fonctionnel. Nous voulons saluer les dispositions sécuritaires de l’aéroport. Je me souviens qu’il y a certaines années il fallait toujours retirer un jeune sous un aéronef». Dieudonné Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral et président du Comité local d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations dans la région du Littoral est visiblement satisfait. Après la visite des infrastructures de l’aéroport international de Douala, porte principal d’entrée au Cameroun, il ne cache sa joie. Il a tenu à le faire savoir à tous car, l’aéroport international de Douala a fait sa mue. Une mue qui suscite de l’admiration. A côté de l’amélioration des salons Vip qui ont non seulement été agrandi mais entièrement rénové, le patron de la région a constaté qu’un accent a été mis sur la lutte contre le coronavirus avec la mise à disposition de quatre portiques spécialisés pour la désinfection et prévention et protection aux frontières de la maladie.

Blue Solutions

Que, de nouveaux matériels ont été acquis notamment quatre aérobus pour le transbordement, des chariots pour le transport des palettes, des groupes pour l’alimentation des aéronefs en énergie, des camions hôteliers pour le chargement des provisions à bord, des barres de tractages des aéronefs de différents types. Le gouverneur a constaté que les mâts des drapeaux ont été rénovés, les espaces de stationnement des véhicules, que la salle d’honneur a été agrandie et la salle d’embarquement rénovée et avec de nouvelles chaises confortables. Bref que l’espace est dans la dynamique de préparation de la coupe d’Afrique des nations édition 2021 que le pays abrite et compte remporter le pari de l’organisation. Du moins, au niveau de l’organisation de l’accueil, de l’orientation des différentes délégations et de leur départ. Si la transformation de l’aéroport tel que recommandée par les responsables de la Confédération africaine de football n’est pas terminée, il y a encore des choses à faire d’où l’interpellation du président du Comité local de site du Littoral. «Nous souhaitons que l’éclairage soit accentué. Parfois quand on entre à l’aéroport, le parking est sombre. Le souci du Cameroun est d’avoir un aéroport de classe internationale pour que l’organisation de Can 2021 soit une réussite», a déclaré Ivaha Diboua.

Pendant la visite de cette infrastructure aéroportuaire, une visite organisée par les membres du Conseil d’administration des aéroports du Cameroun (Adc) qui a tenu une session extraordinaire dans la matinée, Fritz Ntone Ntone le nouveau président de ce conseil qui prenait ainsi contact avec les membres de son conseil et le bureau exécutif de cette structure est revenu sur les travaux à faire pour permettre à l’aéroport international de Douala d’être prêt le jour dit. «Les nouvelles mesures à respecter dépendent des anciennes. Nous avons associé le comité local d’organisation de la Can 2021 à cette activité. Ce qui va être fait jusqu’à décembre au plan infrastructurel. Il y aura l’amélioration du circuit arrivée-accueil, accueil-départ de toutes les délégations. Il y a des aménagements spécifiques destinés aux joueurs, aux délégations. L’environnement compte beaucoup. Le jardin plein air doit être réfectionné pour les mâts. Les bus en matière de désherbage ont été mis en marche. On va renforcer les infrastructures», a promis le nouveau président du Conseil d’Administration.

Hervé Villard Njiele

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page