Politique

Cameroun – Cabral Libii: La révélation de la présidentielle 2018

Le rajeunissement de la classe politique camerounaise est en marche.

Et Cabral Libii qui est entré en scène sans parti ou background politique a pu séduire les jeunes qui n’ont pu l’accompagner jusqu’au bout.

Présenté par le parti UNIVERS à l’élection présidentielle de 2018, Cabral Libii s’est construit un capital de sympathie indéniable auprès des jeunes. Si le candidat n’a pas pu récolter les fruits de sa campagne de séduction de la jeunesse, c’est que Cabral Libii, l’initiateur du mouvement 11 millions d’inscrits sur les listes électorales a séduit les jeunes, qui n’ont pas flairé le coup de voir leur idole briguer la magistrature suprême s’ils étaient électeurs c’est-à-dire inscrits sur les listes électorales. Peut-être aussi qu’il n’a pas été suffisamment clair au départ. Car l’acte citoyen qu’il posait au départ était dénué de toute ambition politique. Dans sa course à la présidentielle, les jeunes l’ont suivi tout au long de sa campagne, ils sont venus en masse à ses meetings, mais ils n’ont pas voté. Un gros détail qui a échappé au candidat qui, selon les chiffres qui circulent, est en passe de devenir la troisième force politique du Cameroun en moins de deux ans d’activité sur le terrain. Il passe devant les grosses pointures bien connues de la scène politique nationale comme John Fru Ndi, Adamou Ndam Njoya ou encore Garga Haman Adji. Il a mobilisé la jeunesse autour de sa candidature même s’il n’a pas bénéficié de son vote parce que la plupart n’étaient inscrits sur les listes électorales.

Ce premier constat qui se dégage de la présidentielle du 07 octobre dernier marque un tournant décisif sur la scène politique nationale : la montée en puissance de la jeunesse.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer