Société

Cameroun – Bafut et Fifinda: Les minorités encouragées

C’était à l’occasion du lancement officiel en continu des activités de la fête de la jeunesse 2015.La semaine d’activités en prélude à la célébration de la fête de la jeunesse a été officiellement lancée à Bafut dans la région du Nord-Ouest et à Fifinda dans la région du Sud. Accompagné des hôtes de marque, venus de certains pays africains membres du Commonwealh, notamment le ministre de la jeunesse et des sports de Zambi et le représentant du ministre namibien de la jeunesse et des sports, le ministre Bidoung Mkpatt a choisi Bafut et Fifinda pour le lancement officiel en continu des festivités de cet important événement. Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), Dr Bidoung Mkpatt, qui célébrait les solennités y relatives n’a pas manqué de saisir ces occasions pour inviter les jeunes massivement mobilisés dans les deux localités, à cultiver davantage le sens du patriotisme au même titre que les valeurs de civisme, de solidarité et de respect mutuel. Aussi, la préservation de la paix a été placée au-dessus de toute autre considération. Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, au nom du chef de l’Etat, l’a rappelé aux jeunes de Bafut et Fifinda. Les jeunes ont également été appelés à se joindre aux autorités administratives, pour lutter contre l’incivisme, la corruption, la criminalité, le banditisme, l’oisiveté, la drogue, la propagation du VIH-SIDA … Et surtout éviter la facilité, le découragement, le défaitisme pour un Cameroun plus édifié. Aussi, « vous devez toujours travailler à préserver la paix et consolider toujours davantage la solidarité, l’unité et l’intégration nationales. », a déclaré aux jeunes le Minjec. La jeunesse de ces localités s’est sentie privilégiée par cette édition de la fête de la jeunesse. Pour la circonstance, l’élite des Régions dans lesquelles le lancement en continu s’est déroulé a fait le déplacement. L’option du gouvernement a largement été appréciée. Cette marque d’attention n’a pas échappé à S.M Innocent Ondoa Nkou, Maire de la commune de Lokoundjé. « Les populations de la commune de Lokoundjé sont contentes de recevoir ces hautes personnalités et ces invités de marques du gouvernement camerounais. Monsieur le ministre, nous vous demandons de transmettre notre gratitude au président de la République pour les projets structurants dont bénéficie notre région », a-t-il déclaré. D’après le maire, Fifinda compte 35.000 âmes répartis dans 24 villages. Y cohabitent en toute sérénité de nombreuses tribus du Cameroun à l’instar des pygmées, Bakoko, Bulu, Fang, Mabéa, etc. Le premier magistrat de Lokoundjé a exhorté les jeunes de sa localité à plus de responsabilité pour préserver les acquis de développement de l’arrondissement de Lokoundjé, afin de mériter davantage la confiance que l’Etat et les parents ont placé en eux. Ce n’est pas tout. L’arrondissement de Lokoundjé attend une scolarisation accrue de ses fils. La promotion à des postes de responsabilités, l’adduction d’eau potable, participent des doléances exprimées. Et pour ces doléances, le Minjec a promis qu’elles seront examinées par ses services compétents pour des solutions appropriées. Le lancement officiel en continu à Bafut et Fifinda a aussi permis au ministre Bidoung Mkpatt de remettre du matériel agricole, du matériel scolaire et du matériel sportif aux populations. Le choix de Bafut dans le Nord-Ouest et Fifinda dans le Sud pour le lancement officiel en continu des activités marquant la semaine de la Jeunesse au Cameroun n’est pas fortuit. Tel que l’expliquait le Minjec, c’est en vue de rappeler aux jeunes de ces localités que le gouvernement est avec eux et qu’ils ne sont pas moins Camerounais que les autres qu’elles ont été choisies. C’est également une façon d’encourager les minorités de ces localités.

Lire aussi
Cameroun : Accusée d’avoir tuée ses filles pour les cuisiner à Pitoa

Angeline Sen

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page