Economie

Cameroun-Affaire Broli : Le Mincommerce a menti ?

Après la sortie du ministre du commerce pour démentir tout risque lié à la consommation de produits Broli, dénonçant une manipulation, nombre de camerounais s’en tiennent à la première version.
« Des analyses ont révélé des ingrédients cancérigènes dans le lait en poudre BROLI et les sardines BROLI vendues ces temps-ci…. plus de 50 tonnes de ce poison sont déjà libérés sur le marché… Tu peux sauver une vie en envoyant toi aussi ce message à quelqu’ un d’autre » voilà un aperçu d’une annonce qui fait le tour des réseaux sociaux après même que Luc Magloire Mbarga Atangana a affirmé que cette information n’est pas fondée. Le communiqué du ministre est allé dans le sens de rassurer les consommateurs alors que quelques-uns n’y pas un instant ; « rien ne nous dit que ce ministre n’a pas reçu de l’argent pour laisser circuler un tel produit sur le marché » s’indigne Paul, habitant de la ville de Yaoundé. Du même avis que Paul, Yvan motive sa crainte par le fait que « ce ministre s’en fout de ce qu’on nous vend dans les supermarchés…je ne suis pas sûr qu’il se ravitaille d’ailleurs au pays, et si c’était le cas, je ne crois pas qu’il accepterait consommer ces produits après la note d’un ministre s’il était un citoyen comme nous ». Dans le même sillage, des associations de défense des droits des consommateurs mettent en doute les affirmations du ministre au motif qu’aucune enquête objective et sérieuse n’aurait été menée en l’espace de quelque temps spécifiquement pour les produits Broli mis en cause ; l’idée est d’autant renforcée par le fait que bien d’autres produits contagieux inondent impunément les marchés et autres surface à l’instar du glyphosate à les en croire. Toutes fois, si le ministre s’est contenté de prendre les patins des officiels de Broli sans apporter la preuve du contraire de la rumeur, il est évident qu’il sera tenu pour responsable si des cas de listériose, de cancers et autres pathologies venaient à être déclarés suite à la consommation des produits mis en cause.

Baloum Amchide, 237online.com

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer