Volker Finke perdant

Cameroun: A quoi servent les changements opérés par Volke Finke dans le staff ?

Sport





L’entraîneur National de l’équipe du Cameroun a annoncé pendant la conférence de presse donnée jeudi à Mbankomo ( où sont logés les Lions Indomptables) que les changements opérés au sein du staff de l’équipe du Cameroun découlent exclusivement de ses décisions.[pagebreak]Les changements annoncés ont été une surprise sans pareille puisse qu’il y a seulement 48 jours que l’ex-médecin (Tamo), les 2 kinés remerciés et le préparateur physique concernés avaient pris fonction dans ce staff.
Ce qui choque après la prise de ces décisions de l’Allemand, c’est la manière utilisée par lui pour mettre au courant les concernés de son non désir de ne plus travailler avec eux. Selon Paul Ndanga (préparateur physique remercié) et Atanga Essomba (kinésithérapeute donc le contrat a été rompu unilatéralement) que nous avons rencontré au siège de la Fédération Camerounaise de football jeudi en mi-journée « cette information nous a été communiquée nuitamment alors que nous étions déjà couché dans nos chambres pour la nuit et en plus manu militari ».

Ce qui suscite des interrogations. Pourquoi une présence policière pour une telle annonce ?L’autre fait qui choque sera l’idée d’attendre la présence dans la tanière pour leurs dire qu’ils ne font plus partie du groupe.
Avec un peu plus de sérieux, ceci aurait pu leurs être dit quelques jours plutôt (avant l’entrée en stage) ou un peu plus tard ( après le match en préparation contre la Sierra Léonne ) Hélas ! Rien de tout ceci. Ce qui fait croire que l’Allemand Volke Finke par cet acte démontre qu’il est loin d’être celui sur qui il faudrait compter pour ramener les choses dans l’orthodoxie de l’organisation des grandes équipes Nationales.
Peut être il a utilisé cette façon de faire pour démontrer qu’il commence à comprendre qu’il est au Cameroun ! Et qu’il peut se permettre de faire comme il veut parce et qu’il ne risquera pas grand-chose en le faisant parce que à la réalité « le Cameroun c’est le Cameroun » et au Cameroun les grandes décisions sont souvent prises de cette façon sans que cela n’emeuve personne. N’est-il [Finke] pas aussi arrivé comme ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *