Cameroun: A propos de lÃ?â??avant-projet de loi antitabac

L??avant-projet de loi antitabac prescrit de prime abord que  «la présente loi protège la santé publique des Camerounais contre les méfaits du tabac».Ce texte, s??il est adopté par l??Assemblée nationale, prévoit diverses restrictions : interdiction de «fumer dans les lieux à usage collectif et public, les parties indivises des immeubles bâtis ainsi que dans les formations sanitaires et lieux de travail est interdite». Cette interdiction devrait aussi s??appliquer aux établissements scolaires et universitaires, aux transports publics, bars, restaurants, aéroports, boites de nuit et tout autre lieu de convergence. De même qu??il sera interdit de fumer dans tous les lieux en présence de personnes non-fumeurs ou de personnes à risque (nourrissons, mineurs, femmes enceintes et malades).

La consommation, la vente et même l??achat des produits de tabac par toute personne âgée de moins de 21 ans seront interdits et «la vente des produits du tabac à la pièce ou par paquets de moins de 20 bâtons dans les points fixes ou par les marchands ambulants» comme cela se fait couramment. Ainsi, en guise de sanctions, «toute personne qui se livre à la consommation du tabac ou d??un produit dérivé du tabac dans des lieux à usage collectif et public, les parties indivises des immeubles bâtis ainsi que dans les formations sanitaires» s??expose à une amende de 50.000 à 500.000 Fcfa. «Cette loi va notamment renforcer le contrôle des pouvoirs publics sur la culture, la fabrication, l??importation et la commercialisation du tabac», précise Me Gabriel Eyangoh.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *