Cameroun: 228,8 milliards collectés par la Douane en quatre mois

La douane camerounaise entend atteindre son objectif annuel de 693 milliards de F Cfa de recettes. La Douane camerounaise est plus que jamais engagée sur la voie de l’amélioration de son rendement fiscal. Les résultats de la deuxième évaluation trimestrielle (février, mars, avril) des contrats de performance de l’année 2015 en témoignent. Ainsi, d’un point de vue fiscal, «[i] l’évaluation des performances cumulées base de caisse au 30 avril présente des réalisations de 228,8 milliards de F Cfa[/i] ». On observe une nette amélioration des recettes douanières par rapport à la même de l’année précédente, soit 222 milliards de F Cfa mobilisés en 2014 à la même période. Des résultats assez satisfaisants, se réjouit la directrice générale des Douanes, Minette Libom Li Likeng. Surtout en cette période marquée par la baisse drastique des recettes pétrolières. Pour contribuer à l’amélioration de la croissance économique du Cameroun, l’administration de la douane entend atteindre ses objectifs annuels de recettes de 693 milliards de F Cfa. Ceci, malgré la congestion du port de Douala, la fraude, la contrefaçon, la contrebande et la menace sécuritaire- menace de Boko Haram dans l’Extrême-nord.
Des mesures sont tout de même prises pour contourner ces goulots d’étranglement. Sur le plan sécuritaire, il est annoncé dans les prochains jours, une signature de convention entre le ministre des Finances et le ministère de la Défense pour la densification de la lutte contre la contrebande et les trafics illicites comme la drogue. En outre, pour décongestionner le port de Douala, de nouvelles politiques globales ont été adoptées. C’est ainsi qu’il a été procédé à la création des ports secs en dehors du port de Douala pour le stockage des marchandises ayant séjourné pendant plus de 90 jours sur l’espace portuaire. Par ailleurs, l’administration de la douane poursuit le cycle continu de ventes aux enchères publiques des marchandises. Une opération de vente aux enchères qui a été délocalisée sur des sites en dehors de l’espace portuaire. Notamment, à la place de l’Udeac, Cotco, Socomar.

Scanner
Et, dans l’optique d’améliorer la facilitation dans les opérations de dédouanement, un « scanner mobile de dernière génération » pour le ciblage des marchandises circulant ou en provenance des secteurs des douanes du Sud-ouest, du Littoral I et II, est expérimenté.
L’expérimentation de ce scanner, pour une durée de trois mois, vise à sécuriser la chaîne logistique et à lutter plus efficacement contre la fraude dans le cadre de l’opération baptisée : « Opération Sphinx ». La 19e cérémonie d’évaluation trimestrielle des contrats de performance a aussi été vendredi, 22 mai à Douala, l’occasion d’attribuer des distinctions et gratifications aux partenaires de la douane camerounaise et à certains employés. C’est ainsi que, 54 inspecteurs sous contrat sur 68 ont entièrement réalisé le contrat au cours de ce trimestre. Ces derniers ont été gratifiés au cours de la cérémonie. Il ressort également que 17 opérateurs économiques sur 23 ont «convenablement exécuté leurs obligations » et ont été encouragés sur cette même lancée.

Sandrine Tonlio Tiako

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *