Politique

Cameroun – 06 novembre 2020 : Le Ndé condamne les atrocités de Kumba

Une image forte. Elle saute aux yeux. Toutes les femmes mobilisées à l’intérieur de la maison du parti Rdpc ce vendredi 06 novembre 2020 abhorrent des foulards noirs avec une bande de couleur rouge.

C’est assez illustratif de la tristesse et du sang des innocents versés il y a peu à Kumba. Cette image traduit la compassion, le recueillement et la consternation des Militantes de l’OFRDPC en marge de la Célébration de l’an 38 du Renouveau National à Bangangté. Les jeunes comme les Femmes du département du Ndé ont confectionné des banderoles sur lesquels ils ont réaffirmé leur soutien à l’Homme de Paix qui a tout donné pour préserver le Cameroun de ces atrocités, ils ont ainsi réaffirmé leur engagement à être des vecteurs de la paix et l’unité national appelés des tous ses Vœux par leur Président National et Président de la République. Sans ambages, ils disent non à la violence et condamnent les attaques de Kumba ayant coûté la vie à sept enfants innocents, en quête du savoir pour contribuer à l’émergence de leur Pays mais lâchement abattus ce fatidique 24 octobre 2020 dans une école primaire de Fiango. Jonas Kouamouo Président de la Section RDPC Ndé Nord et Maire de Bangangte comme le chef de la Délégation Permanente du Comité Central, et Célestine Ketcha Courtès ont appelé à un front commun pour bannir la violence, la peur en ces termes « Il faut que nous sachions maintenir un climat de paix pour que les grandes réalisations de notre Champion dont nous fêtons l’accession à la magistrature suprême soient visibles et concours au mieux être de nos populations ».

Une belle célébration en présence de tous les acteurs des élections régionales, des Chefs supérieurs et traditionnels du collège électoral des chefs traditionnels avec la présence remarquée du chef supérieur Bangangté et Bazou candidats pour le Ndé. Les Majestés et leur Reine-mère Celestine Ketcha Epse Courtès et l’ensemble des militants ont silencieusement affiché indignation suite aux atrocités de Kumba et porté le deuil en rouge et Noir. Tout ceci bien synchronisé avec les directives du parti mais aussi en célébrant leur Champion dans l’ensemble de ces Œuvres pour le Cameroun dont la cerise sur le gâteau est le parachèvement de la Decentralisation par les Régionales du 6 Décembre et des institutions de l’Etat telles que prévues par la Constitution : un État Unitaire Décentralisé

Lire aussi
Fin ce jour des accords coloniaux : Paul BIYA, un grand patriote à congratuler, à exalter et à plébisciter

Réactions:

Célestine Courtes Ketcha, Mindhu et Président Ofrdpc Nde Nord: «La décentralisation est option viable pour le développement local»

Nous sommes venus expliquer ce que c’est que la régionalisation. Nous avons indiqué aux invités ce que c’est être acteur du développement de leur territoire. Nous avons demandé aux conseillers municipaux et aux chefs traditionnels de soutenir le Président de la République, Son Excellence Monsieur Paul Biya. C’est un homme imperturbable. Et nous avons célébré la vision d’un homme. La décentralisation est option viable pour le développement local. Il faut aller exercer ses devoirs et montrer que nous sommes a 100 c’est un ancien maire qui parle avec passion. Nous avons respecté les mesures barrières édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. Tout le monde avait son cache nez.

Lire aussi
Cameroun - SDF: John Fru Ndi veut éviter le naufrage

Clobert Tchatat, ancien Ministre et Chef de la délégation RDPC NDE

Nous avons sensibilisé les conseillers municipaux et les chefs traditionnels
Nous avons délivré un message précis. Nous avons demandé aux gens de soutenir la régionalisation engagée par Paul Biya. Nous avons sensibilisé les chefs traditionnels et les conseillers municipaux sur l’importance de la régionalisation. Ce n’est pas encore la campagne électorale.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page