Sport

Boxe arabe : Les Camerounais se préparent pour le Grand Prix de Russie

Parmi eux les boxeurs Herman Thierry Siaka, Lentie Daniel, Tchapda Elvis et la boxeuse Pamela Pandja vont représenter leur pays à la grande compétition qui se jouera au pays de Vladimir Poutine dans quelques semaines.

Du 21 avril au 1er mai 2021, sauf changement de dernière minute, va se tenir à Moscou, le championnat mondial de boxe arabe, dénommé Grand Prix de Russie. La compétition va rassembler plus de 500 combattants venus des quatre coins du monde. Ils viendront disputer les 244 titres mis en jeu. Pour l’Afrique, ce grand rassemblement est non seulement un moyen de promouvoir à l’échelle mondiale cette discipline sportive, mais aussi donner l’impulsion dont elle a besoin pour l’émulation de champions de haut niveau. Bien plus, explique le président de la Fédération africaine de boxe arabe (FABA), il sera question de valoriser la culture africaine. « Nous allons profiter de cette compétition pour montrer ce que l’Afrique a comme richesse », soutient en effet le Gabonais Eric Richard Ella Bekale, qui est par ailleurs vice-président de la Fédération internationale.

Parmi les Nations qui seront représentées au Grand Prix de Russie, le Cameroun figure en bonne place de la quarantaine de pays ayant déjà confirmé leur participation. Le Cameroun pourrait être ainsi représenté côté Dames par Pamela Pandja (65 kg) et côté hommes, par Herman Siaka (89 kg). Daniel Lentié (+110 kg), Tchapda Elvis (+95kg). Ces deux derniers suivent une préparation en France, aux côtés d’autres boxeurs du Gabon, de la Coté d’Ivoire, de la Guinée et du Congo, sous la supervision du coach Willy James.

Lire aussi
Elvis Noupue : « La Var, un nouveau challenge »

En tout cas, l’expédition russe sera une occasion pour le Cameroun de faire connaitre cette discipline qui y est pratiquée depuis quelques années seulement, mais qui est déjà en train de s’imposer comme une discipline attrayante dans le domaine des sports de combat. Dans le pays, diverses activités sont régulièrement organisées, notamment des tournois, des formation initiatiques, des échanges avec la presse pour faire connaitre cette discipline.

D’ailleurs, la presse internationale sera fortement représentée avec des centaines journalistes invités. « Nous allons vivre un moment inédit. C’est la plus grande compétition jamais organisée au monde. C’est une compétition qui va regrouper près de 500 combattants et 700 journalistes… », a fait savoir Eric Richard Ella Bekale.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page