Economie

Barrage hydroéléctrique de Nachtigal: Bientôt 420 Mw sur le fleuve Sanaga

La construction de ce projet d’une puissance s’inscrit dans un vaste programme de valorisation du potentiel électrique du bassin de la Sanaga.

Le ministre de l’eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba, a visité le chantier de construction du projet Nachtigal Amont la semaine dernière. L’occasion faisant le larron, il a procédé à la signature de la Charte d’engagement de bonne collaboration avec les acteurs en charge de la réalisation de cette importante infrastructure. « Le site Nachtigal a été retenu dans le plan de développement du secteur de l’électricité comme le projet offrant le meilleur rapport qualité-prix relativement à l’accroissement de l’offre de production de l’électricité au Cameroun », a indiqué Gaston Eloundou Essomba. En effet, le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Nachtigal Amont de 420 Mw sur le fleuve Sanaga est une priorité pour l’Etat du Cameroun dans la mesure où il lui permettra de disposer d’une source additionnelle importante de production d’électricité à l’horizon 2023. « Il convient de rappeler que ce projet sera le plus grand aménagement hydroélectrique du pays à livraison en septembre 2023 et il occupe une place de choix dans le système électrique camerounais car, il représente à lui-seul prés de 1/3 de la consommation à l’électricité au Cameroun », a ajouté le Minee.

En clair, le barrage hydroéléctrique de Nachtigal est constitué entre autres , d’un barrage principal en béton compacté au rouleau (BCR) déversant d’une longueur de 1 450 mètres et d’une hauteur maximale de moins de 15 mètres , formant ,avec un barrage secondaire de fermeture en Bcr de 550 m de long ,une retenue de 421 hectares ; d’un canal usinier en remblai revêtu d’un masque en béton de ciment de 3300 mètres de longueur environ ,capable de transiter 980 m3/s depuis la retenue jusqu’à la centrale hydroélectrique ; d’un poste de production ouvert et d’une ligne de transport d’énergie en 225 kv d’une longueur de 50 Km pour acheminer l’électricité jusqu’au poste d’arrivée à Nyom 2 à l’entrée Nord de Yaoundé ; et d’une microcentrale hydroéléctrique implantée en rive gauche du barrage principal pour turbiner le débit réservé de l’aménagement.

Le projet d’un coût de 400 Milliards de Fcfa est développé par une société camerounaise, Nachtigal Hydro Power Compagny (NHPC), créée le 07 juillet 2016 par l’Etat du Cameroun, Electricité de France, la société financière internationale, Africa 50 et Stoa. La mise en service de la première turbine aura lieu d’ici septembre 2022 et la mise en service de l’ensemble de l’ouvrage vers fin 2023. « Les différentes entreprises ont pris un engagement ferme de bien collaborer afin que ce calendrier soit respecté .J’ai rappelé aux différents acteurs que cet ouvrage est fondamental pour constituer, pour rétablir l’équilibre financier de notre secteur d’énergie », a conclu le patron de l’eau et de l’énergie.

Chiffres clés

Retenue de 27,8 hm3 et de 421 ha
Barrage principal de 1455 m de long
*14 m de hauteur maximale
*Débit d’épuisement : 980m3/s
*Capacité installée : 420 Mw
*Mise en service en 2023

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer