Politique

Assemblée nationale : Ibrahim Yéguié Djibril, chef de sécurité du PAN

Le fils du président de l’Assemblée nationale a également été porté au poste d’Attaché de cabinet par son père.

Cavaye Yéguié Djibril a recruté son fils. Dans un arrêté présidentiel du 4 juin 2021, le président de l’Assemblée nationale nomme Ibrahim Yéguié Djibril Attaché de cabinet cumulativement avec le poste de chef de sécurité du PAN. «Le Lieutenant Ibrahim Yéguié Djibril…précédemment en service au Groupe d’escadron n°3, Escadron mobile n°30, Peloton Mobile N°303, est pour compter de la date de signature du présent arrêté présidentiel, nommé Attaché de cabinet cumulativement avec les fonctions de Chef de sécurité du président de l’Assemblée nationale , en remplacement du Capitaine Fede Laraba remis à son administration d’origine», précise ledit arrêté.

Cette décision du président de l’Assemblée nationale interviendrait selon des indiscrétions au sein de l’Institution, au lendemain d’une demande du Capitaine Fede Laraba requérant son renvoi au ministère de la Défense.

Lire aussi
Cameroun - Commune de Bangangté : Comment le Rdpc a dicté sa loi

Népotisme

La nomination d’Ibrahim Yéguié Djibril en tant qu’attaché de cabinet et chef de sécurité du Président de l’Assemblée nationale intervient dans un contexte trouble. En effet, Cavaye Yéguié Djibril fait l’objet depuis plusieurs années d’accusations de népotisme. En 2018, l’on se rappelle encore qu’une liste des membres de sa famille employés à l’Assemblée nationale avait défrayé la chronique.

En outre en 2015 c’est un autre scandale qui avait mis au-devant de la scène la famille Yéguié Djbril. L’affaire opposait le président de la Chambre Basse du Parlement et son neveu Bouba Simala recruté en avril 2009 en tant que chargé d’études dans le cabinet du Pan. Avant de devenir garde du corps. L’on se souvient qu’en juin 2015, Cavaye Yéguié Djibril avait crié à une tentative d’enlèvement alors qu’il était en pleine séance de sport. Dans un arrêté pris le 16 juin 2015, le PAN accusait alors Bouba Simala: «d’actes de terrorisme, d’incitation au braquage et à l’enlèvement». Débutait alors un long procès devant le Tribunal militaire de Yaoundé.

Lire aussi
Cameroun - Assemblée nationale : Les coulisses de la nouvelle « affaire Cavaye»

Le Capitaine Bouba Simala avait dès lors passé deux ans en détention avant de bénéficier d’une mise en liberté. Mais c’est en aout 2020 que le neveu de Cavaye Yéguié Djibril sera finalement acquitté. Le Tribunal militaire de Yaoundé l’avait déclaré non coupable de « menaces simples et d’outrage au Pan» (une requalification des chefs d’accusation étant intervenus en cours de procès). Il avait cependant été reconnu coupable de violation de consigne et condamné à 6 mois de prison ferme et à 359000 Fcfa de dépends.

Ben Christy Moudio

Afficher plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page