Next
Sport Pari 1xbet

« Cannibalisme » dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : La vidéo qui fait jaser

« Cannibalisme » dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : La vidéo qui fait jaser

Des images faisant penser que des sécessionnistes consomment de la chair humaine ébranlent l’opinion. Le Minat en a rajouter une couche.

Le 20 juin dernier, une vidéo visiblement capturée par une caméra « amateur » de par la qualité des images, a fait le tour des réseaux sociaux. Le document montrait une scène qui s’apparentait à du cannibalisme au Cameroun. Dans cette vidéo, un homme est accroupi à côté d’une marmite, dans laquelle se trouvent ce qui ressemble à une jambe, deux mains et une tête humaine, en train de mijoter. Il dit en « Pidgin » - une langue locale - : « Si tu as mangé de la viande mais que tu n’as jamais mangé celle-là, c’est que tu n’as jamais mangé de viande ».
D’autres personnes sont autour de lui. Un homme l’aide notamment à raviver le feu. Certains internautes qui ont tôt fait de partager cette vidéo, ont affirmé que ces événements se déroulaient dans l’une des deux régions anglophones du Cameroun. Beaucoup d’internautes, choqués par

ces images, ont pensé que ces « cuisiniers » peu ordinaires avaient abattu un soldat et s’apprêtaient à le manger. Au cours d’une édition de « Présidence Actu » diffusée le 25 juin dernier sur les antennes de la Crtv, la télévision nationale, le ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, s’exprimant au sujet de la crise anglophone, est revenu sur cette vidéo. Allant dans le même sens que les internautes, le Minat a affirmé que dans les zones anglophones, « les terroristes du Cameroun ont tué, poignardé, commis des atrocités. Ils ont fait pire que Boko Haram. Boko Haram a certes commis des atrocités, mais ils n’ont pas préparé des êtres humains découpés dans des marmites. Ce sont des images que nous avons vues ».
Une affirmation du patron de l’Administration territoire du Cameroun, qui a attiré l’attention de la rédaction des « Observateurs » de France 24. L’enquête menée à ce sujet par des journalistes de la télévision française révèle qu’il ne s’agit point d’une scène de cannibalisme, mais plutôt d’images du tournage d’un film nigérian. D’ailleurs, sur sa page Facebook, l’un des membres du staff de tournage de ce film intitulé « Omambala » que les observateurs de France 24 ont rencontré, dément l’information.
« À ceux qui pensent que cet homme est un cannibale, concernant la vidéo qui est devenue virale sur Internet, nous sommes ici pour calmer le jeu et démentir cette allégation. Mon nom est Hakeem Effect, artiste spécialisé dans le maquillage d’effets spéciaux au Nigeria. Et nous sommes sur le plateau d’« Omambala ! » […] L’homme en question est un manager de décors et d’accessoires », peut-on lire sur la page Facebook de Oniologbo Hakeem.
De plus, le nommé Uche Mbachu qu’on aperçoit sur l’image que les observateurs de France 24 ont également rencontré, a fait une sortie à ce sujet sur son compte Instagram, en apportant des précisions sur le site du tournage du film. « Nous tournons un film à Obudu, au Nigeria. Ce film porte sur l'esclavage dans une localité du Nigeria, en 1803. Ce qu'on voit dans la marmite, c'est tout simplement du plastique ! », écrit-il.
Pas certain que cela taise la polémique sur la consommation présumée de la chair humaine par les « Ambazoniens ». En effet, sur les réseaux sociaux, le débat se poursuit sur le « cannibalisme » dans les régions anglophones, en crise.


Josiane Afom

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac