Next
Sport Pari 1xbet

Sénatoriales 2018: les modalités du choix des candidats du Rdpc définies

Sénatoriales 2018: les modalités du choix des candidats du Rdpc définies

Outre Elles sont contenues dans la circulaire signée par le président national du Rdpc, le 8 février 2018.

En signant cette circulaire plus tôt, le président national du Rdpc veut mieux préparer les éventuels candidats. Ainsi, cet acte du président Paul Biya intervient au lendemain de la mise en place du Conseil constitutionnel. Désormais, cette instance est en charge de la promulgation des résultats des élections au Cameroun. Concernant, ces élections sénatoriales, elles sont annoncées pour le 25 mars 2018. Ce sera alors sa première expérience. Déjà, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), outille les potentiels candidats. « Pour cette deuxième élection sénatoriale de l’histoire contemporaine de notre pays, le Rdpc devra présenter (…) des candidats à la hauteur des enjeux sénatoriaux. Des femmes et des hommes de qualité et de probité, pétris d’expérience, résolument engagés (…) renseigne la circulaire du président.


Conditions à remplir
Les candidatures à l’investiture des sénateurs se présentent sur la base de liste régionale. Chaque liste comprend sept (07)

candidats titulaires et sept (07) suppléants. En effet, ces derniers sont sélectionnés selon les critères définis par la Loi en conformité avec les Textes de Base du Rdpc. Cependant, les critères de loi portent sur plusieurs points. Entre autres, l’âge des candidats: quarante (40) ans révolus, au moins, à la date du scrutin. En outre, la prise en compte des différentes composantes sociologiques de la région. De plus, la prise en compte du genre et les conditions générales d’éligibilité et d’incompatibilité.


Textes de base du Rdpc
Quant aux prescriptions des Textes de base du Rdpc, elles font allusion au loyalisme vis-à-vis des institutions républicaines. De même, elles font référence à l’engagement et l’expérience politiques. A cela s’ajoutent le militantisme et les services rendus au parti, la représentativité, la moralité, la crédibilité et la compétence. Sans oublier le respect des idéaux d’unité et d’intégration nationales et la prise en compte des droits des minorités.


Composition du dossier
Selon la circulaire du Rdpc, chaque postulant à l’investiture du parti doit présenter un dossier complet. Parmi les documents à fournir, une fiche de demande d’investiture du parti. Celle-ci est à retirer au secrétariat général du Comité Central. Et elle devra être dûment remplie et signée par le postulant. De plus, cinq (5) exemplaires de déclaration de candidature. Les signatures apposées sur lesdits exemplaires doivent être légalisées. Autres pièces à renseigner, cinq (5) exemplaires de déclaration sur l’honneur. Puis, un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois (3) mois et un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois.


Source: rdpcpdm.cm

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac