Next
Sport Pari 1xbet

Can Cameroun 2019: : le coup d'accélérateur dans la construction des Hôtels à Garoua

Can Cameroun 2019: : le coup d'accélérateur dans la construction des Hôtels à Garoua

Après un démarrage lent, équipes et matériaux sont renforcés pour livrer à bonne date.

Les apparences sont parfois bien trompeuses. Au quartier Plateau de Garoua, à quelques encablures de l’aéroport international, le site choisi pour la construction de l’hôtel quatre étoiles de 70 chambres par l’entreprise Mota-Engil, ressemble encore à un vaste terrain nu, attendant ses premiers coups de pelleteuses.
Les aménagements faits dans un coin de la cour intérieure pour abriter bureaux et logements d’astreinte, sont pour l’instant les seules installations sur le site attestant de travaux en cours. Pourtant, le rapport présenté par le bureau d’études chargé du suivi de la construction est formel. Dès le mois de juillet, le gros œuvre devrait déjà être achevé.
L’entreprise ayant installé une bétonneuse de 80m3 par heure, et une concasseuse, elle pourra produire un volume de matériaux dont 20% seulement suffisent à couvrir les besoins de l’hôtel. La construction se faisant en plain-pied, le niveau de fondation exigé est moins profond et donc la

Likebets
vitesse de sortie de terre des bâtiments, se trouve raccourcie.
L’hôtel ayant la particularité d’être écologique, un volet technologique des travaux devrait commencer dès le mois de juin, en même temps que se termine le gros œuvre, pour des finitions, équipements et mise en service prévus entre septembre et décembre 2018.
Situation quasi-identique pour l’hôtel des sports, d’une capacité de 100 chambres, et dont les travaux sont pour l’instant à 14, 6%, pour une consommation des délais de 46%. Mais la fondation et le premier niveau (l’hôtel en aura six) étant déjà sortis du sol, l’entreprise a opté pour une technique de fabrication utilisée notamment aux Etats-Unis, et qui devrait permettre de « superposer » les niveaux supérieurs dans des délais beaucoup plus courts.
Par ailleurs, les négociations ont déjà commencé avec de grands groupes mondiaux réputés en la matière, pour l’ameublement des chambres et différentes salles, lequel devrait se faire par des avions cargos, là aussi pour réduire les délais de livraison.
L’hôtel Benoué quant à lui poursuit doucement sa mue. Le niveau global des travaux est de 20%, dont 83% pour les études et 16, 63% pour le reste du projet.
Mais avec le renforcement des équipes, la diversification des sources d’approvisionnement en gravier et l’augmentation attendue de la production du béton, le délai de livraison de septembre 2018, n’est jusqu’ici pas compromis.


Eric ELOUGA

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac