Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun: Comprendre les détournements à la Crtv

Cameroun: Comprendre les détournements à la Crtv

La dernière actualité sur l’office oblige que l’on s’attarde un tout petit peu sur les affaires ayant cours au Tcs et dont le montant cumulé est très proche de 50 milliards de FCFA présumés détournés.

Une seconde affaire contre Amadou Vamoulké vient de surgir. A la clé, plus de 25 milliards de FCFA présumés détournés en coaction et complicité. Entendus le 22 février 2018, ces personnels ont été déférés à la prison centrale de Kondengui. Après le volet 2 qui consacre l’interpellation de l’ancien directeur général de la Crtv, l’arrestation de huit autres cadres de l’office de la chaîne publique, défraie la chronique. Ce qui porte à trois, le nombre d’affaires relatives à la gestion de l’établissement public à caractère industriel et commercial créé le 17 décembre 1987.


Crtv (volet 2)
Justement, avant ce nouveau dossier, Amadou Vamoulké devait déjà justifier le détournement présumé de 3,101 130 325 milliards de FCFA, en coaction et complicité avec Polycarpe Abah Abah et dame Mme Menyengue Meyoa Antoinette ép. Essomba. Ici, sont mis en cause la gestion de 3,053 619 863 milliards de CFCA représentant

Likebets
le virement de la redevance audiovisuelle (RAV) à la direction générale des impôts (DGI), du paiement indu à son profit d’une prime de transport, de titres de primes de congé et de carburant et de frais de représentation, de salaire complémentaire pour les personnels.


Crtv (volet 1)
En réalité, ce second procès contre le troisième Dg de la Crtv est consécutif à l’affaire Crtv (devenue volet 1) qui oppose son prédécesseur Gervais Mendo Ze à la justice camerounaise, et qui continue de faire les choux gras de la presse. Et pour cause, l’ancien Dg, Gervais a été appelé à s’exprimer sur sa gestion des fonds publics destinés au fonctionnement de l’entreprise. Le montant cumulé mis en cause ici est supérieur à 18 milliards avec 15 autres accusés aux rangs desquels Polycarpe Abah Abah, Jean Marie Akono Ze et autres dame Marie Christine Nguélé Ndongo ép. Mekoulou, Amang Bitegni Jean Paul.


Questionnements
Au vu des affaires désormais en cours au tribunal criminel spécial (Tcs), on est en droit de se poser quelques questions. Dans le volet 1, Gervais Mendo Ze avait indiqué au cours d’une audience que les textes fondateurs de la Crtv continuent d’être appliqués. Ce dernier avait même mis en garde « son fils Charles Ndongo » de l’urgence qu’il y a à ne pas tomber dans le même gouffre que lui. Par ailleurs, au regard de la deuxième affaire contre Vamoulké, il convient également de s’interroger. L’accusé est soupçonné du détournement de 25 milliards de FCFA. Ce qui contraste avec l’exécution du budget évolutif de la Crtv qui est supérieur à ce montant de seulement deux milliards. Du coup, comment aurait- il pu détourner un tel montant ?
A titre de rappel, pour l’exercice 2018, le budget de l’office est de 27,2 milliards. En 2017, il était de 27,4 milliards de FCFA. En 2016, le budget était de 27,485 milliards de FCFA; en 2005, on avoisinait les 20 milliards et en 2004, le budget était légèrement supérieur à 12 milliards de FCFA. Du coup, comment l’argent de la Crtv a pu être détourné sans que l’établissement public ne périclite ? Est-on tenté de demander.


Hervé Ndombong

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac