Next
Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Cameroun : ils s'engagent à développer le e-commerce au Cameroun

Cameroun : ils s'engagent à développer le e-commerce au Cameroun

Bolloré Transport & Logistics Cameroun, l’entreprise JUMIA et la Douane camerounaise, ont signé le 20 juillet 2018 à Yaoundé, un protocole d’accord pour la facilitation du commerce électronique au Cameroun.

La nouvelle a été rendue officielle ce 31 juillet 2018 ; Bolloré Transport & Logistics spécialisée dans la logistique intégrée, le site de e-commerce JUMIA et les Douanes ont signé le 20 juillet un Protocole d’accord en vue du développement du commerce électronique au Cameroun. Ce protocole a une durée de trois ans, et s’appuie largement sur un cadre légal propice au développement du commerce électronique, mis en place par les lois de finances 2016 et 2017 et par un décret du premier ministre indiquant les modalités d’application de la loi sur le commerce électronique. À la faveur de ce partenariat, une plateforme de collaboration sera mise en place en vue de simplifier les procédures de dédouanement des marchandises acquises par voie électronique et d’optimiser le niveau de recouvrement des recettes douanières issues de ce mode de commercialisation. En clair, les clients de Jumia auront accès à une large offre

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
de produits à moindre coût. Pour la Douane, il s’agit d’une opportunité de faciliter les échanges, de sécuriser les frontières en maximisant les recettes et en assurant la lutte contre le trafic illicite. Médiateur agréé en douanes, Bolloré Transport & Logistics, va à ce titre assurer la présentation de la liasse requise pour la taxation douanière pour toutes les commandes passées par les clients de JUMIA. Il va en outre acquitter les droits et taxes de douane auprès de l’administration des douanes pour le compte de JUMIA. La Douane assurera la facilitation des conditions de dédouanement des colis importés par JUMIA aussi bien par voie aérienne que maritime. Le protocole qui prend corps a été formalisé en 2015, il est l’aboutissement d’une démarche entreprise par le Bolloré Transport & Logistics auprès de la Douane camerounaise, pour la mise en place d’un processus de facilitation du commerce électronique. L’idée du leader de la logistique intégrée en Afrique est d’apporter sa contribution pour dynamiser l’économie camerounaise ; « faire du Cameroun, une référence mondiale » a lancé Mohamed DIOP, Directeur régional Golfe de Guinée de Bolloré Transport & Logistics, qui n’a pas manqué d’ajouter qu’ils comptent sur l’entreprise JUMIA « acteur majeur des plateformes en Afrique [qui,ndlr] ambitionne par le biais de ce protocole d’accord, de tracer le cadre propice au développement du e-commerce. » Créé en mai 2012, le site de e-commerce se déploie dans pas moins de 37 des plus grandes villes camerounaises.


Baloum Amchidé, 237online.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac