Next
Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Cameroun - Douala: Une explosion toxique à BEPANDA

Cameroun - Douala: Une explosion toxique à BEPANDA

Plusieurs victimes inconscientes ont été transportées d’urgence dans divers hôpitaux.

24h après l’explosion d’une citerne qui a entraîné une intoxication des populations, les riverains du lieu-dit « Baho » à Douala-Bepanda sont encore sous le choc. En fait, ce vendredi 08 juin 2018, le sujet alimente encore les conversations. L’on se souvient de la forte détonation produite la veille aux environs de 17h. D’après le chauffeur du camion duquel le produit toxique s’est échappé, l’incident survient alors qu’il charge le produit dans la citerne. « J’ai fait descendre le tuyau que j’ai mis dans le fût. Quelque temps après, j’ai constaté qu’il y a une respiration qui sortait continuellement sur ma citerne. La pression a mis long et ce n’était pas normal.
Rendu à l’arrière du camion, je me suis rendu compte que la vanne de secours transpirait. Je l’ai ouverte et quelque instant après, une grande pression a expulsé la vanne arrière et fait dégager le bouchon d’une autre

vanne au-dessus de la citerne avec un grand bruit. Tout est devenu obscur. J’ai sorti le camion, et j’ai avancé à l’aveugle, parce qu’il était impossible de voir», relate le conducteur sous le couvert de l’anonymat. Le produit de couleur blanche, semblable à de la mousse, se répand alors sur la voie publique.


Dans la proximité, plusieurs personnes ayant inhalé ce produit ont été transportées dans des hôpitaux. « J’ai cru que j’allais mourir hier. J’ai aspiré ce produit qui m’a fait vomir trois fois. J’ai fait les selles et j’ai même cru que mon coeur allait s’arrêter», témoigne une victime. Contrairement à elle, beaucoup d’autres victimes ont été transférées à l’hôpital Laquintinie et à l’hôpital général de Douala où l’accès a été interdit au reporter. D’après les riverains, l’entrepôt dans lequel l’incident s’est produit est une ancienne fabrique de jus en sachet. A en croire quelques sources, la structure en question a fermé depuis longtemps.
« Afin de relancer les activités, les propriétaires ont contacté une société de vidange pour débarrasser l’entrepôt des produits périmés et stockés dans des fûts. C’est alors que le mélange de tous ces produits compressés dans la citerne du camion de vidange a provoqué une explosion qui, aussitôt, a répandu un gaz toxique dans l’air, polluant le quartier tout entier », explique un riverain.
« Ils sont arrivés avec un camion de vidange pour libérer les fûts des produits périmés. Ils ont commencé à faire passer les produits des tuyaux jusqu’à la citerne, et on a entendu l’explosion. On s’est juste rendu compte qu’on étouffait », ajoute son voisin. Après l’explosion dangereuse, des éléments du corps des sapeurs-pompiers sont descendus sur le site. Sans suite. Le lendemain, des agents de la commune de Douala 5e y ont effectué une descente afin de sécuriser les lieux. On attend sans doute qu’une enquête soit ouverte pour avoir une idée exacte des causes et des conséquences de cette explosion.


Brondon Ngando

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac