Next
1Xbet

Cameroun - Autoroute Yaounde-Douala: Seulement 20 kilomètres bitumés en 04 ans

Cameroun - Autoroute Yaounde-Douala: Seulement 20 kilomètres bitumés en 04 ans

Cette indication a été donnée, le mercredi 12 juillet 2017 à Yaoundé, par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, au sortir d’une audience accordée au Vice-président de la China First Highway Engineering Co Ltd (Cfhec), en visite au Cameroun.

Nonobstant les nombreux retards enregistrés dans les travaux de bitumage de l’autoroute Yaoundé-Douala, ce projet avance bon an mal an, notamment pour ce qui est de sa première phase qui concerne les 60 premiers kilomètres de cette autoroute. Et, d’ici la fin de cette année 2017, on devrait rouler sur du bitume sur les 20 premiers kilomètres. Cette précision a été donnée par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, le mercredi 12 juillet 2017, au sortir d’une audience accordée au Vice-président de la China First Highway Engineering Co Ltd (Cfhec), Liu Dongyuan, l’entreprise chinoise qui réalise les travaux de bitumage de cette infrastructure autoroutière. « Il faut noter que d’ici la fin de l’année, nous aurons les 20 premiers kilomètres d’autoroute, parce que là, les travaux sont entièrement achevés, les 57 ouvrages hydrauliques sont réalisés », a précisé le Mintp, Maître d’ouvrage de ce projet. Il faut

rappeler qu’avant cette audience, le Vice-président de Cfhec qui est en visite au Cameroun à l’effet d’apprécier le rythme des travaux de construction de cette autoroute Yaoundé-Douala, a effectué une visite de chantier. Et, il est ressorti de cette visite de chantier que « les travaux avancent très bien du PK 0 jusqu’au PK 40 », dixit Emmanuel Nganou Djoumessi. Avant de relever quelques contraintes qui empêchent le déroulement normal de ces travaux. Notamment, « entre le PK 40 et le PK 60, l’emprise des travaux est encore occupée par des exploitations agricoles, il va donc falloir accélérer le processus de libération de ces emprises pour que les travaux de terrassement s’y exercent effectivement pendant la prochaine saison sèche, c’est une préoccupation de notre part, c’est aussi une préoccupation de la part de l’entreprise, donc libération de l’emprise des travaux entre le PK 20 et le PK 40 ». Autre sujet de préoccupation, le paiement par la partie camerounaise de sa contrepartie dans le financement de ces travaux. « Nous avons comme autre contrainte, celle du paiement qui est relativement lent, la contrepartie du gouvernement se paie pour provoquer le paiement de notre partenaire financier, là aussi, il faut reconnaître que des efforts ont été faits, nous allons très rapidement faire que le 1,9 milliard de FCFA qui est attendu soit payé, pour que Eximbank débourse 32 milliards de FCFA ». Peut aussi être enregistré dans la rubrique des bonnes nouvelles de ce chantier, c’est le climat social qui est désormais serein. « Le Vice-président a été satisfait du climat social qui prévaut désormais dans l’entreprise, qui ne connait plus de grève depuis qu’une commission a été mise sur pieds, et qui a travaillé pour régulariser les contrats de travail de tous les employés Camerounais », a précisé le Mintp. S’agissant de l’état d’avancement des travaux sur ce chantier, l’on informe qu’au 25 juin 2017, le taux d’exécution des travaux est estimé à 40%, alors que les délais sont consommés à hauteur de 67,7%. Dans les détails, les travaux de déforestation sont achevés sur les 44 premiers km, les travaux de décapage le sont également sur le 40 premiers km. Pour ce qui est des travaux de purge et de remblais de purge, ils sont estimés à 97,86% et 93,02% sur les 40 premiers km. Les travaux de couches de chaussée (couche de forme, de fondation et de base) sont en cours les 10 premiers km, etc.

Blaise Nnang

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Ccere Cameroun