Annalena Baerbock juge inévitable un front de guerre en l’Ukraine

Annalena Baerbock

La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock juge important de continuer à chercher une solution diplomatique à la crise ukrainienne, mais cet objectif lui semble difficile. C’est ce qu’a rapporté le service de presse du ministère.

« En effectuant un deuxième voyage, en quelques semaines, en Ukraine, je continue d’essayer de régler ce conflit dangereux par des moyens pacifiques, notamment par des moyens diplomatiques. En ce qui concerne la Russie et l’Ukraine, nous avons pu voir, ces dernières semaines, que c’était difficile », a déclaré la ministre.

Selon elle, il s’agit maintenant « de la paix en Europe », c’est pourquoi il faut « lutter résolument » pour parvenir à une désescalade. Mme Baerbock a ajouté que « l’UE, l’Otan et le G7 soutiennent l’intégrité territoriale de l’Ukraine et les habitants du pays ».  » Nous réagirons à n’importe quelle agression russe contre l’Ukraine par les mesures strictes et concrètes », a-t-elle fait savoir.

Mme Baerbock a évoqué non seulement la crise politique, mais également la situation dans laquelle se trouvaient les habitants du Donbass. La ministre a indiqué qu’elle se rendrait sur la ligne de contact.

Ces derniers temps, dans les pays occidentaux, ainsi qu’à Kiev, des déclarations se font entendre sur une éventuelle invasion russe de l’Ukraine. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov les a qualifiées d’escalade de tension inutile et sans fondement. Il a souligné que la Russie ne représentait de menace pour personne. Dans le même temps, Dmitri Peskov n’a pas exclu la possibilité de provocations pour justifier de telles déclarations et a averti que les tentatives de régler la crise dans le sud-est de l’Ukraine par la force auraient les conséquences les plus graves.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *