EconomieSociété

Alerte : la viande cuite au paracétamol fait de nombreuses victimes au Cameroun

Cette méthode de cuisson rapide de plus en plus pratiqués dans les gargotes et les « tournes dos » ainsi que les ménages, est hautement néfaste pour la santé.

Pour de nombreux ménages et restaurants, l’utilisation du paracétamol est le moyen le plus rapide de préparer la viande. Il économise du gaz, du pétrole ou du bois de chauffage et coûte beaucoup moins chère. Avec un seul comprimé de paracétamol dont la plaquette ne coûte pas plus de deux cents Francs au gazon, il est alors possible de cuire toute une marmite de viande en quelques minutes.

Cependant, cette méthode de cuisson nettement moins onéreuse, est très dangereuse pour la santé humaine, car elle a pour conséquence d’accélérer nos jours sur terre. Le paracétamol est généralement un tueur, lorsqu’il est consommé régulièrement pour soigner un mal de tête ou pour soulager les douleurs, mais lorsqu’il est cuit dans une casserole, c’est certainement une voie express vers l’insuffisance rénale ou hépatique.

Lire aussi
Cameroun - Mysticisme: L’argent du PMUC profite-t-il aux gagnants ?

Les experts médicaux disent que lorsque le paracétamol est utilisé dans la cuisine, il perd la propriété anti-douleur et devient très acide et dangereux pour la consommation humaine. Lorsque le processus se produit, le paracétamol est hydrolysé en ce qu’on appelle le 4-aminophénol, qui, selon les experts, est très toxique pour les reins et le foie.

Phénomène venue du Nigeria où il est très répandu et connue de tous, il prend de plus en plus de l’ampleur au Cameroun. Selon les témoignages recueillis çà et là, bien des tenancières de restaurants, gargotes, tournes dos de la cité capital s’adonnent à cœur joie à cette pratique, qui leur permet de gagner en temps et en argent. Mais elles ignorent qu’en le faisant, elles mettent en péril la santé et même la vie des consommateurs. D’où la nécessité pour les pouvoirs publics de mener une campagne de sensibilisation afin que nul n’en ignore.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer