Accusée de boycott, la CRTV rétorque et recadre le porte-parole de la Fécafoot

obama a info tv

La charge d’Ernest Obama contre la CRTV lors de son passage télévisé ce weekend a fait réagir. Dans un droit de réponse cinglant, le directeur des sports de la chaîne publique camerounaise, Raphaël Nkoa, a vertement recadré le sulfureux consultant également porte-parole de Samuel Eto’o. Analyse.

Une sortie médiatique à l’emporte-pièce

Pour bien comprendre l’affaire, petit retour en arrière. Invité sur le plateau de la chaîne Info TV dimanche dernier, Ernest Obama s’en était pris à la CRTV, accusée selon lui de boycotter certains évènements footballistiques, notamment la rencontre de Elite One entre Colombe et Aigle Royal.

Des accusations en l’air selon Raphaël Nkoa, directeur des sports de la chaîne publique, qui dans un droit de réponse consulté par notre rédaction, rappelle…. que le fameux match a été retransmis en direct ! Preuve s’il en fallait qu’Ernest Obama a quelque peu forcé le trait, emporté par son tempérament volcanique.

Quand Obama dépasse les bornes

Car le ton comminatoire employé par Obama dénote également d’une forme de mépris à l’endroit de son interlocuteur. « Comment insinuer que la CRTV n’a pas couvert un match ? À défaut de saisir ma hiérarchie ? » s’insurge Raphaël Nkoa, visiblement outré par le manque de retenue de son contradicteur.

Surtout, le directeur des sports de la chaîne publique rappelle qu’en dépit de quelques tensions, le partenariat entre CRTV et Fécafoot doit rester cordial et respectueux. Avant de conclure sur une note d’espoir : « Le dialogue et la concertation » doivent primer pour le bien de tous.

Voilà qui a le mérite de recentrer les débats après la nouvelle charge à l’emporte-pièce du sulfureux consultant pro-Eto’o. À lui désormais de modérer ses sautes d’humeur !

Par Jules Armand ONANA pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *