Abouem Solx, l’artiste qui veut révolutionner la scène musicale mbamoise

Abouem Solx concert

La ville de Bafia s’apprête à vivre un événement inédit ce vendredi 15 décembre avec le concert exceptionnel d’Abouem Solx. L’artiste mbamois entend bien marquer un tournant pour la culture et la musique de sa région, à grand renfort de décibels et de danses traditionnelles revisitées.

Un show à l’ambition démesurée

Quand Abouem Solx fait les choses, il ne les fait pas à moitié ! Pour son prochain spectacle qui aura lieu dans la plus grande salle de Bafia (3000 places), l’artiste a vu les choses en très grand, à l’image de ses rêves pour le rayonnement des cultures mbamoises.

Car son objectif assumé est bien de hisser les traditions musicales de son terroir natal vers une scène nationale, voire internationale. Et de prouver que la culture mbamoise recèle des trésors encore ignorés, qui méritent leur place au soleil.

Faire la démonstration de la force culturelle mbamoise

À travers ce concert d’abord destiné aux Bafiaois, Abouem Solx entend donc montrer toute l’étendue et la richesse du patrimoine culturel mbamois. Chants, danses, costumes, instruments de musique séculaires… tout un univers sera déployé sur scène pour en mettre plein les yeux et les oreilles.

Des artistes locaux viendront prêter main forte à cette grande messe musicale inédite. L’enjeu étant aussi de prouver l’attachement indéfectible du public à ces racines culturelles camerounaises, que Abouem Solx s’évertue à réinventer au goût du jour, entre tradition et modernité.

Un showcase pour un album à venir

Cette grande première à Bafia sera aussi l’occasion pour le chanteur et danseur d’offrir un aperçu en live de ses tout nouveaux singles qui figureront dans son prochain album. Un projet majeur qui devrait voir le jour courant 2023 d’après ses déclarations récentes.

On trouvera dans ce futur opus des sonorités alliant instruments traditionnels mbamois et influences urbaines, le tout porté par une langue vernaculaire chantée. Un subtil mélange correspondant parfaitement à la double culture de cet artiste aussi à l’aise dans les pas de danse de ses ancêtres que dans les studios modernes.

Un appel au peuple mbamois à se réapproprier son identité

Au-delà du seul spectacle et des futures compositions, le message que tente de faire passer Abouem Solx est surtout celui d’une reconquête culturelle. Car son souhait le plus cher est de voir les Mbamois renouer avec leur fabuleux patrimoine artistique.

À ses yeux, assumer pleinement ses racines et ses spécificités régionales ne peut être qu’une force, à l’heure de la world music et du métissage culturel. C’est tout le pari de cet artiste et ethnologue attaché à ses terres natales : redonner aux siens la fierté de vibrer et de danser au son du terroir.

Joël Mbida, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *