40.000 nouveaux réfugiés camerounais enregistrés au Nigeria

Près de 40.000 personnes supplémentaires avaient été obligées de fuir au Nigeria voisin, en raison de la détérioration de la situation humanitaire dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun.

C’est ce que l’Organisation des Nations Unies a fait savoir.
Des déplacés à l’intérieur du Cameroun !

Le porte-parole de l’ONU, Farhan Haq a déclaré que 530.000 autres personnes avaient été déplacées à l’intérieur du Cameroun.
L’alerte du ministre nigérian des Affaires étrangères !

Le ministre nigérian des Affaires étrangères, cité par Haq a indiqué que pas moins de 1,3 million de personnes avaient désormais besoin d’assistance et que la situation « continuait d’être caractérisée par les violations des droits de l’homme ».

À l’origine, il y a la crise anglophone !

La crise dans les régions anglophones a débuté en 2016, lorsque des séparatistes ont lancé une lutte armée pour la création d’un Etat souverain appelé Ambazonia.

Des exécutions sommaires !

Les forces gouvernementales camerounaises ont réagi avec force, entraînant des accusations d’exécutions sommaires et d’incendies de villages.

Mais récemment, des abus prétendument commis par les nombreux groupes séparatistes, y compris des enlèvements, ont été relevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *