20 mai : L 'organisation du défilé civil est lancée

La liste des responsables des commissions rendue publique hier lors de la deuxième reunion préparatoire à Yaoundé. Le ministre de la Jeunesse, Adoum Garoua vient de désigner les membres du comité national chargé de l??organisation des manifestations marquant la célébration de la 38e édition de la Fête nationale. La note de service y afférente signée du mardi 13 avril dernier, a été présentée hier, au cours de la seconde réunion préparatoire de l??évènement qui aura lieu le 20 mai prochain, à Yaoundé. En ouvrant la rencontre, Pierre Vincent Ngambo Fondjo, Secrétaire général du Minjeun, a tenu à rappeler

aux nombreux participants l??enjeu de cet événement couplé cette année à la célébration du cinquantenaire de l??indépendance de notre pays. «Il s??agit pour nous d??organiser un défilé civil, un défilé du cinquantenaire qui traduise et symbolise le parcours historique, socio-culturel et politique du Cameroun de 1960 à nos jours?? il doit aller au-delà du cadre routinier habituel, pour être exceptionnel», a-t-il déclaré. Puis, il a rappelé le cap fixé par le Minjeun le 8 avril dernièr, lors de la réunion relative à l??évaluation de la fête de la jeunesse et première réunion préparatoire de la Fête nationale. Adoum Garoua préconisait alors « la sélection rigoureuse des établissements scolaires, des fanfares, du répertoire des chants patriotiques, la conception rigoureuse des mouvements d??ensemble, d??éléments d??ornement, et des slogans devant véhiculer les acquis décisifs du cinquantenaire, un train de défilé fluide et dynamique qui se déploie dans l??ordre et la discipline, un carré spécial qui permette de méditer sur la portée historique nationale et civique de l??événement et d??y puiser un viatique pour l??avenir. » Toujours au cours de la rencontre d??hier, les axes du défilé ont été déclinés par Nchare Mama, directeur de l??éducation citoyenne, de l??insertion de la participation des jeunes au Minjeun. Il a ainsi révélé que le premier axe de cette exhibition devra exprimer l??histoire du Cameroun de 1960 à 1982, le second, l??ère du Renouveau avec l??arrivée au pouvoir du président de la République Paul Biya à nos jours. Des échanges ont ensuite ponctué la rencontre qui s??est achevée sur un rendez-vous, celle des différentes commissions, prévue le 29 avril prochain dans la même salle du Minjeun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *