Sport

1/2 finale Can 2021 : Mohamed Salah a peur de l’équipe du Cameroun

Désigné homme du match, Mohamed Salah s’est présenté brièvement face à la presse après la victoire de l’Egypte face au Maroc (2-1 a.p.), synonyme de qualification pour les demi-finales de la CAN 2021.

Frais et souriant, l’attaquant a jugé le parcours réussi jusqu’alors par les Pharaons. « Vous savez, la CAN est une compétition qui est dure pour tout le monde, a constaté Salah, auteur du but égalisateur (52e) de son équipe, menée dès l’entame de ce quart de finale très disputé. L’Algérie a été éliminée alors qu’elle avait gagné en 2019 et qu’elle a une grande équipe, le Sénégal a eu du mal à se qualifier. Le Nigeria était la meilleure équipe de la phase de poules puis a perdu dès les huitièmes de finale. Pour gagner, il faut être là à tous les matchs, et pour l’instant on est là. »

Lire aussi
L'équipe égyptienne de football arrive en finale de la Coupe d'Afrique des nations

La concurrence, il la connaît bien. Et devant un public, exceptionnel celui de la Mamounia et d’une foule en liesse à sa sortie du bain, très chaleureusement applaudi par les Marocains présents, Salah a répondu aux questions des journalistes sur l’attaque égyptiennes. « On a un groupe, on a beaucoup de bons joueurs, et beaucoup d’habileté. Il faut que je sois prêt à jouer quel que soit l’entraîneur et celui qui sera sur le terrain. La concurrence est bonne pour moi et les autres. » Il a ensuite été question de sa première en CAN, et les débuts prometteurs de l’Egypte, qui se veut favori dans une édition dominée par le Cameroun. « Nous avons une grande liberté, nous n’avons pas à nous préoccuper des adversaires. Que le premier qui arrive gagne le tournoi. Nous n’avons pas besoin d’être favoris. C’est une bonne chose pour nous, chaque match est difficile et nous allons nous battre pour le gagner contre le Cameroun. »

Lire aussi
Cameroun - Complexe sportif d’Olembe : La grosse escroquerie !

Après toutes les questions, Salah a pu se retrouver enfin dans les bras de son père, ses proches et les autres Egyptiens qui l’attendaient à la sortie de la tribune VIP juste derrière la pelouse.

Interrogé sur le futur adversaire de son équipe, Mohamed Salah a montré qu’il ne prenait pas le pays hôte à la légère. « Le Cameroun ? Ce sera difficile. On sait qu’ils n’ont plus perdu ici chez eux depuis plus de 40 ans… Il faudra encore montrer cet état d’esprit affiché contre la Côte d’Ivoire et aujourd’hui. Les garçons ont été courageux. Ils ont donné 100% et on a gagné le match. » Les Lions Indomptables sont prévenus.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page