Next

Les anglophones de Yaoundé délient leurs langues après la libération de Félix Agbor, Fontem Neba, Paul Ayah...

Choses vues et entendues au quartier Obili après la décision présidentielle de libérer les leaders de la revendication. Qui dit Obili, dans le deuxième arrondissement de Yaoundé, dit nette concentration des Camerounais originaire du Nord-ouest et du Sud-ouest, les deux régions anglophones du pays. Ce 1er septembre 2017, c’est un…

Lire la suite...
S'abonner au flux RSS

Partenaires

Habari-cemac