Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun: A l'approche de la présidentielle, Paul Biya réactionne Epervier

Cameroun: A l'approche de la présidentielle, Paul Biya réactionne Epervier

Limogé de son poste de ministre de l'énergie et de l'eau début mars, Basile Atangana Kouna a été auditionné, le 29 mars, par les juges du Tribunal criminel spécial (TCS) de Yaoundé dans le cadre d'une enquête pour détournements de fonds publics, après avoir été ramené manu militari du Nigeria où il s’était réfugié.

La fuite d'une personnalité visée par l'opération Epervier est un précédent depuis le lancement de cette opération anti-corruption, au Cameroun, en 2006. Alors qu'il était encore ministre, Basile Atangana Kouna s'était vu interdit de quitter le territoire. Des complicités, notamment douanières et policières, lui auraient permis de franchir la frontière. Cette arrestation, à quelques mois de la présidentielle prévue en octobre, fait suite à l'arrestation de plusieurs autres dignitaires du régime de Paul Biya tels l'ancien secrétaire d’Etat aux travaux publics, Louis-Max Ayina Ohandja ; l'ex-DG de la Camwater, Jean Williams Sollo, ainsi que deux anciens recteurs de l’Université de Douala, Bruno Bekolo Ebe et Dieudonné Oyono. Une vingtaine de hauts responsables ne peuvent par ailleurs quitter le Cameroun, comme le DG de la Camtel, David Nkoto Emane, et le recteur de l’Université de Yaoundé 2, Adolphe Minkoa She.


LC

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac