Next
Sport Pari 1xbet

« Courts séjours privés » : Les voyages de Paul Biya font de nouveau jaser

« Courts séjours privés » : Les voyages de Paul Biya font de nouveau jaser

Six fois en 2017, le président Paul Biya, son épouse et leur staff ; ont été repérés à Genève, la capitale de la confédération Suisse.

Les déplacements du couple présidentiel camerounais qui va régulièrement en « court séjour privé en Europe », ont été traqués par des « spotters » de l’aéroport de Genève ; ces « paparazzis du ciel » qui identifient et répertorient des avions de place aéroportuaire internationale. L’avion d’une compagnie d’affaires affrété par la présidence de la République pour les déplacements du chef de l’Etat a ainsi été aperçu le 24 mars, le 12 avril, les 14, 17, 26 septembre et le 21 octobre 2017, révèle un de ces « spotters » interrogé par un journaliste de « Temps présent », un magazine de reportage de la Radio télévision Suisse (Rts), diffusé le 28 juin dernier. L’on apprend ainsi qu’à chaque fois, le président Paul Biya est resté entre 10 et 15 jours en Suisse.
Les journalistes suisses se sont particulièrement intéressés au cas du président camerounais « qui sort

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
du lot » et dont le pays fait partie des 27 « dictatures » que compte le continent africain. « Paul Biya aime les rives du Leman (lac de Genève, Ndlr). Il y vient chaque année depuis plus de 40 ans. Son épouse Chantal l’accompagne pour faire son shopping et pour soigner son impressionnante coiffure », commente durement le journaliste.
L’un d’eux ajoute : « Paul Biya, président à vie du Cameroun, dont l’épouse utilise le jet présidentiel pour venir se faire coiffer à grands frais à Genève ». Ces journalistes ont par ailleurs tenté d’évaluer le coût de ces déplacements. Selon eux, un voyage « Yaoundé - Genève avec une soixantaine de personnes et un avion de location » coûte 800.000 Chf (la monnaie suisse) ; soit un peu plus de 453 millions Fcfa. L’entretien et la location de l’avion durant le séjour est évalué à plus de 84 millions Fcfa par jour ; et les frais journaliers d’hôtel, plus de 22 millions de Fcfa journaliers. Et les journalistes de conclure : « en 35 ans de pouvoir, Paul Biya a passé plus de 04 ans et demi en séjour privé à l’étranger, l’immense majorité à Genève. Selon nos estimations, ces voyages auraient coûté plus de 100 millions Fcfa ». Le reportage montre 115 millions Chf, soit plus de 65 milliards Fcfa.


Omniprésent
En février dernier déjà, des journalistes d’investigation regroupés au sein de Organised Crime and Corruption Reporting Projet, soutenu par Tranparency International, révélaient au terme d’une enquête que « entre 1982, date de son accession au pouvoir, et 2017 », Paul Biya avait passé 1645 jours hors de son pays. Pour plus de 95 milliards Fcfa en 35 ans.
En plus des coûts élevés de ces « courts séjours privés », l’opinion publique a souvent décrié la présidence sous pilote automatique du chef de l’Etat qui reste parfois 30 jours hors du pays. Au sein de son gouvernement, le ministre de la Communication a souvent justifié ces absences par le fait que le président dirige le pays partout où il se trouve. « Paul Biya est au Cameroun à travers les membres du gouvernement. Le Chef de l’Etat parle au peuple à travers eux », déclarait Issa Tchiroma Bakary en septembre 2017. L’ancien ambassadeur du Cameroun en France, aujourd’hui directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, de son côté explipait :
« On a souvent entendu ça, mais c’est ridicule. Le président Paul Biya est un homme très moderne. Vous savez que la technologie a transformé les conditions de travail. Vous-même qui êtes journaliste, vous pouvez travailler à votre domicile, comme partout dans le monde où vous vous trouvez […]. Et le président Biya le fait ».


Ludovic Amara

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac