Economie

Zonz CEMAC : la dette du Cameroun bat tous les records

Une récente étude de la Banque des Etats de l’Afrique centrale renseigne que le Cameroun est en pole position en matière de dette dans la sous-région Afrique centrale.

Les récentes données de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) relativement aux finances publiques des Etats de la CEMAC sont sans appel, la dette des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) demeure relativement stable au deuxième trimestre 2021. En la matière, le Cameroun, principale économie de la CEMAC, occupe le premier rang. Le rapport de la BEAC apprend que la dette du Cameroun se chiffrait à 10 687 milliards de FCFA à la fin du mois de juin 2021, dont 6 922 milliards de dette extérieure et 2 838 milliards de dette intérieure.

Fin juillet, le Fonds monétaire international (FMI) avait approuvé des accords triennaux au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) et du mécanisme élargi de crédit (MEDC) en faveur du pays, d’un montant d’environ 689,5 millions de dollars pour accompagner son programme de réformes économiques et financières. Le communiqué renseignait que « La dette publique totale et le ratio dette extérieure/PIB devraient diminuer graduellement après 2021 ». Dans le même temps, on apprend que l’encours de la dette publique du Gabon était estimé à 6 539,9 milliards de FCFA à fin juin, réparti entre 62% de dette extérieure, et 38% de dette intérieure. La note renseigne que le Tchad, sur la même période, enregistre une dette extérieure 840,9 milliards, tandis que la dette intérieure est passée de 1 079,8 milliards à 1 082,2 milliards.

En Guinée-Equatoriale, dans le cadre du programme de réformes soutenu par le FMI, la stratégie de gestion de la dette consiste essentiellement à ne contracter aucun nouvel emprunt ni aucune facilité d’emprunt garanti pendant trois ans », renseigne la banque centrale. Quant au Congo, la dette est estimée à plus de 6 016 milliards de FCFA. Mais les autorités souhaitent la restructuration de la dette envers Chine. L’empire nippon est le principal créancier, dans l’optique de reprendre des négociations avec le Fonds monétaire international, d’après la BEAC. Rien ne filtre sur les données liées à République centrafricaine.

La Rédaction de 237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k