Société

Yaoundé : Le stade d’Acacia en voie de disparition

L ́espace servira de parking pour le personnel de la commune. Le maire annonce la délocalisation du site tout près de la station d ́épuration.

Avec l ́achèvement des travaux de construction de la nouvelle mairie de Yaoundé 6, sis au stade acacia, bon nombre d ́activités sportives, disparaitront sur le terrain de l ́école publique de biyemassi. Face au courroux des jeunes, qui s ́opposaient au démarrage des travaux lundi dernier, la réunion tripartite Sous-préfetmaire-associations, a débouché sur la mise sur pied d ́une plateforme. L ́unique aire de jeu, espace situé dans l ́enceinte de l ́école publique de biyemassi, qui accueille jusqu ́ici les activités sportives et culturelles de l ́arrondissement, en voie de disparition. Les travaux en cours, permettront d ́ériger dans les toutes prochaines semaines, le parking de la nouvelle mairie. Espace sollicité tous les jours de la semaine à partir de 6h, véritable point de rencontre, pour les associations des villages et locales, les écoles de football, équipes de division, les vétérans, les championnats de vacances de l ́arrondissement de Biyemassi, pour les séances d ́entrainements, sport de maintien, pour jeunes, adultes du camp sic.
Site servant de cours d ́éducation physique et sportive, d ́évaluation, pour les examens, Cep, bepc, probatoire et baccalauréat pour certains collèges privés, de la localité. Ainsi s ́achève progressivement, l ́ histoire d ́un site, qui aura duré plus de 40 ans, et permis l ́éclosion de plusieurs talents a l ́instar de Timothée Atouba, Stéphane Mbia et autres.

Il faudra faire avec, et le premier magistrat de la commune, tout en s ́excusant, annonce lors de la réunion avec les acteurs, la délocalisation sur un nouveau site, les fonds étant déjà disponibles. « Face à ce casse-tête, nous avons choisi un autre site que vous connaissez bien, toutes les études ont été faite, les fonds sont disponibles le Mindef nous accompagne avec le génie militaire qui effectuera les travaux et le Minepat qui nous a octroyé une enveloppe de 42 millions. Je tiens à rassurer que les travaux sur le nouveau site se fera au même moment que les travaux de finitions de la mairie, l ́objectif étant d ́ériger un stade moderne, si possible avec du gazon, j ́en appelle à tous les fils de la commune de se joindre à nous relever ce défi, la plate-forme qui verra le jour, nous permettra de mieux communiquer et éviter les incompréhensions », souhaite Yoki Onana.

Tout en se réjouissant de la mise sur pied de la plate-forme, le porte-parole des habitants promet d ́accompagner le maire. « Le problème ici est celui de la communication, la réunion de concertation 15 octobre 2015 ayant débouchée sur la délocalisation, avec en prime l ́achèvement des travaux du nouveau site, avant la fermeture de ce stade. La plate-forme doit être écrite et non verbale, et nous allons vous accompagner,» promet, Joseph Kameni. Une attitude saluée par le sous-préfet de Yaoundé 6, qui grâce à cette plateforme, définira les rôles de chacun. « Merci de l ́initiative, et surtout évitons les recours à laviolence, cette plate-forme permettra d ́éviter certains dérapages et définira le rôle des uns et des autres », précise Appollinaire Dama Mvondo. Happy end pour l ́entreprise Erico &Brothers, qui peut sereinement continuer les travaux. « L ́incident a débouché sur une solution à notre problème, l ́évolution des travaux étant retardé par la question du terrain. Grâce à cette plateforme, nous allons évoluer avec les travaux ». Pour rappel, après la seconde tentative par la mairie, de la destruction du parc des sport de l ́acacia au mois de février 2012, le collectif des habitants du camp sic biyemassi, avait saisi par huissier le sous-préfet pour arbitrage en plus de la Conac. Moise Moundi

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer