Actualité

Washington est certain que la Finlande et la Suède rejoindront l’Otan

Les États-Unis sont persuadés que la Turquie sera en mesure de régler ses divergences avec la Finlande et la Suède concernant l’adhésion de ces deux pays à l’Otan. C’est ce qu’a annoncé mercredi Karen Donfried, vice-secrétaire d’État pour l’Europe et l’Eurasie, lors d’un point de presse organisé pour les médias étrangers à Washington.

« Toute décision relative à l’élargissement de l’Otan ne concerne pas que les États-Unis. C’est une décision des 30 alliés au sein de l’Otan, et la Turquie est naturellement un allié très important », a-t-elle souligné.

Blue Solutions

« La Turquie a exprimé sa préoccupation, surtout vis-à-vis des relations de la Suède et de la Finlande avec le Parti des travailleurs du Kurdistan », a-t-elle fait savoir en ajoutant que Washington était lui aussi préoccupé par la « menace terroriste ». « Selon nous, il est important que la Turquie, la Finlande et la Suède discutent cette question. Nous sommes certains qu’elles seront en mesure de la résoudre et que le processus d’adhésion de la Suède et de la Finlande progressera« , a assuré Karen Donfried. « Je suis certaine de son issue positive« , a-t-elle ajouté.

Selon elle, Washington évoque cette question lors de ces contacts avec Ankara.

Les ambassadeurs de Finlande et de Suède auprès de l’Otan, Klaus Korhonen et Axel Wernhoff, ont officiellement remis le 18 mai au secrétaire général, Jens Stoltenberg, les demandes d’adhésion de leurs pays à l’Alliance.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a souligné à plusieurs reprises qu’Ankara ne soutiendrait pas les candidatures des deux pays pour entrer au sein de l’Otan tant qu’ils n’auraient pas défini leur attitude envers les organisations que la Turquie considère comme terroristes, notamment le Parti des travailleurs du Kurdistan.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page