Société

Vallée du Ntem : L’attribution de 66 349 ha de terres à Neo Industry déchaîne une colère

Après le courroux des autorités traditionnelles qui au cours d’une réunion ont demandés au préfet de transmettre à Paul Biya leur volonté de défendre leu leur terrain par tous les moyens, le sénateur Menye Ondo vient de pondre une mise au point visant à faire baisser la tension.

Les autorités traditionnelles et les populations du département de la Vallée du Ntem sont très remontés contre le pouvoir de Yaoundé, notamment les collaborateurs du Chef de l’Etat à qui ils reprochent d’avoir attribué 66 349 ha de terres à une entreprise de droit privé dénommée Neo Industry, pour dit-on pour y cultiver le cacao au profit.

Au cours d’une réunion de concertation très houleuse, tenue le samedi 08 août, regroupant les chefs traditionnels les élites et les forces vives de ce département autour du préfet de la Vallée du Ntem, Bouba Haman, le porte-parole des villageois et des chefs traditionnels a d’un ton intimidant demandé au préfet de transmettre au président de la République leur volonté de défendre leur terrain par tous les moyens. « Nous avons été insulté par les collaborateurs du chef de l’Etat. Transmettez au chef de l’Etat, que nous lui sommes reconnaissant de nous avoir donné le département du Ntem, que nous lui sommes fidèles et que nous le resterons. Mais pour cette fois-ci, nous sommes prêts à tout pour les terres de la Vallée du Ntem… Nous sommes prêts à mourir pour nos terres. Monsieur le préfet nous sommes dans une mafia. Transmettez au chef de l’Etat que nous ne pouvons pas avoir des propriétaires de terres chez nous qui sont des populations allogènes » dixit le porte-parole des chefs.

Lire aussi
Cameroun : 2 éléments d’un gang interpellés à Douala

Les populations venues en grand des quatre coin du département nombre manifestent à l’extérieur de la salle de réunion leur courroux en guise de soutien aux élites qui débattent à l’intérieure.

Suite à cet affaire scabreuse et délicate, les sénateurs de la Vallée du Ntem ont dû commettre une mise au point signée par Pierre François Xavier Menye Ondo, dont l’objectif est visiblement de faire descendre la tension au sein des populations désabusées du département de la Vallée du Ntem.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page