Un brusque renoncement au gaz russe nuirait à l’UE plus qu’à la Russie (Berlin)

prix du gaz en Europe

Un renoncement rapide au gaz russe porterait plus de préjudice à l’Union européenne qu’à la Russie, a annoncé lundi le ministre allemand des Finances Christian Lindner.

« Notre objectif est de devenir le plus rapidement possible indépendants vis-à-vis des livraisons d’hydrocarbures russes. Nous devons examiner des sanctions très sérieuses, mais le gaz est irremplaçable à court terme, et nous porterions donc plus de préjudice à nous-mêmes« , a-t-il dit, interrogé si le cinquième volet des sanctions de l’Union européenne devrait inclure une interdiction des livraisons d’hydrocarbures russes.

Il a également appelé à « arrêter toutes les relations économiques avec la Russie » le plus rapidement possible.

Pour rappel, la Commission européenne a proposé en mars aux pays européens un plan de réduction de 67% de leur dépendance envers le gaz russe d’ici la fin de l’année en raison du conflit en Ukraine.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *